mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

Climat : l’ONU veut intensifier les efforts pour réduire le réchauffement

Publié le

Publié le 20/09/2015 à 16:09 - Mise à jour le 20/09/2015 à 16:09
Lecture 2 minutes

En prévision de la conférence climatique de Paris en décembre, 64 pays ont annoncé des plans d’action pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il y a « des progrès« , a estimé Christiana Figueres lors d’une conférence de presse, mais la planète est toujours sous la menace d’un réchauffement supérieur à deux degrés par rapport à l’ère pré-industrielle.
 
La conférence de Paris a pour objectif de sceller un accord universel pour limiter la hausse de la température mondiale à deux degrés. Selon les scientifiques, un réchauffement au-delà de cette limite aurait des conséquences irréversibles.
Les plans d’action déjà lancés « ont en fait amélioré la trajectoire par rapport à ce qu’elle était il y a quelques années, qui allait plutôt vers quatre à cinq degrés« , a expliqué Christiana Figueres. « Nous sommes maintenant revenus dans une fourchette autour de trois degrés« . Les pays doivent se concentrer sur le rythme de baisse ainsi que sur l’aide financière aux pays les plus pauvres, qui souffriront le plus des effets du changement climatique, a-t-elle expliqué.
« Même si nous parvenons à rétablir l’équilibre écologique, si nous le faisons trop tard nous ne protégerons pas les plus vulnérables« . 

Christiana Figueres participait à la remise de prix par le Programme des Nations unies pour le développement à 21 communautés indigènes qui ont trouvé des moyens originaux de lutter contre le changement climatique ou de protéger la nature.
L’un des lauréats est la tribu des Kayapo au Brésil qui a utilisé des caméras vidéo pour filmer et dénoncer l’exploitation illégale de la forêt amazonienne. Les lauréats reçoivent 10 000 dollars et sont invités à Paris pour la conférence.
 

AFP

infos coronavirus