fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

Climat : l’Australie débloque 36 milliards de Fcfp pour aider les îles du Pacifique

Publié le

Le gouvernement australien, sous le feu de critiques pour son climatoscepticisme, a annoncé mardi une enveloppe d'un demi milliard de dollars australiens (36 milliards de Fcfp) pour aider les pays du Pacifique à faire face au réchauffement climatique, peu avant le Forum des îles du Pacifique à Tuvalu.

Publié le 13/08/2019 à 10:00 - Mise à jour le 13/08/2019 à 10:00
Lecture 2 minutes

Le gouvernement australien, sous le feu de critiques pour son climatoscepticisme, a annoncé mardi une enveloppe d'un demi milliard de dollars australiens (36 milliards de Fcfp) pour aider les pays du Pacifique à faire face au réchauffement climatique, peu avant le Forum des îles du Pacifique à Tuvalu.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a indiqué que cette somme, qui est tirée du budget déjà alloué à l’aide internationale, devait permettre aux îles du Pacifique d’investir dans les énergies renouvelables et de renforcer leurs capacités à lutter contre les effets du réchauffement climatique.

M. Morrison doit se rendre aux Tuvalu, archipel qui accueille de mardi à jeudi le sommet annuel du Forum des îles du Pacifique (FIP), lequel réunit 16 pays d’Océanie ainsi que la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française et devrait être largement consacré à la question des bouleversements climatiques.

Car le réchauffement a des impacts bien réels pour les îles de la région. 

Celles qui sont peu élevées risquent tout simplement de disparaître en raison de l’élévation du niveau des océans. Beaucoup d’autres, parfois les mêmes, sont de plus en plus régulièrement frappées par des cyclones dévastateurs.

Et cette année, même ses plus petits Etats membres, comme les Tuvalu, Palau ou le Vanuatu, se sont faits entendre pour dénoncer l’absence d’effort de l’Australie en matière de climat.

Le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama a affirmé lundi que la dépendance de Canberra envers le charbon posait “une menace existentielle” pour les îles.

Celles-ci ont été profondément irritées du fait que le gouvernement australien ait récemment donné son feu vert à un projet minier très controversé du groupe indien Adani dans l’Etat du Queensland (nord-est de l’Australie).

De son côté, M. Morrison a défendu le bilan de son pays en matière de climat, en affirmant que l’Australie atteindrait les objectifs qui lui ont été fixés par l’Accord de Paris en matière de réduction des émissions à l’horizon 2030.

“Les 500 millions de dollars australiens (36 milliards de Fcfp, NDLR) que nous investissons pour les énergies renouvelables dans le Pacifique et sa capacité de résilience face au changement climatique et aux catastrophes s’ajoutent aux 300 millions de dollars (21,6 milliards de Fcfp, NDLR) de la période 2016-2020″, a-t-il dit dans un communiqué.

“Cela souligne non seulement notre engagement à respecter nos obligations en matière de réduction des émissions chez nous, mais aussi notre volonté de soutenir nos voisins et amis.”

L’annonce de cette enveloppe intervient alors que Canberra a lancé une offensive de charme auprès des îles du Pacifique pour contrer l’expansionnisme chinois dans la zone.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X