jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Australie : record de chaleur à Canberra menacée par les feux de forêt

Publié le

Les températures à Canberra ont atteint samedi un nouveau record pour un mois de février, alors que des incendies menacent la capitale, où a été déclaré l'état d'alerte, a indiqué dimanche (heure locale) Météo France.

Publié le 01/02/2020 à 10:06 - Mise à jour le 01/02/2020 à 11:17
Lecture < 1 min.

Les températures à Canberra ont atteint samedi un nouveau record pour un mois de février, alors que des incendies menacent la capitale, où a été déclaré l'état d'alerte, a indiqué dimanche (heure locale) Météo France.

Les autorités de Canberra ont placé vendredi pour la première fois depuis 2003 la capitale fédérale australienne en état d’alerte en raison de la menace de feux de forêt.

Samedi, le thermomètre est monté à 42,7 degrés Celsius, un record pour un mois de février dépassant celui de 42,2 degrés établi en 1968, a indiqué le météorologiste de Météo France Etienne Kapikian sur Twitter.

Cette température est également la troisième plus haute enregistrée dans la ville à n’importe quel mois, a-t-il ajouté.

Avec les records enregistrés en janvier et en décembre, l’été (austral) 2019-2020 aura été le plus chaud jamais répertorié, selon lui.

Le bureau de météorologie australien n’a pas confirmé ces données dans l’immédiat.

Concernant les incendies, la principale menace vient des feux qui sévissent dans la vallée d’Orroral, où 18 000 hectares de végétation ont été dévastés.

Les autorités estiment que cette vague de chaleur, accompagnée de vents secs, crée les conditions propices aux feux de forêt dans certaines parties des États de Nouvelle-Galles du Sud et du Victoria. Plus de 80 incendies font toujours rage dans ces deux États.

La température dans la ville de Richmond dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud a atteint 46,8 degrés samedi, a indiqué Kapikian.

Au moins 33 personnes ont péri dans les incendies qui ravagent l’Australie depuis septembre.

Une surface de plus de 100 000 km2, plus grande que le Portugal, a été réduite en cendres et plus de 2 000 habitations détruites. Des chercheurs estiment que plus d’un milliard d’animaux ont été tués.

infos coronavirus