mercredi 25 novembre 2020
A VOIR

|

Australie : masque obligatoire à Melbourne contre le coronavirus

Publié le

Le port du masque sera obligatoire à compter de jeudi prochain dans les lieux publics à Melbourne, ont annoncé dimanche les autorités locales à l'heure où la deuxième ville d'Australie tente de freiner la propagation du virus.

Publié le 19/07/2020 à 10:19 - Mise à jour le 19/07/2020 à 10:19
Lecture < 1 min.

Le port du masque sera obligatoire à compter de jeudi prochain dans les lieux publics à Melbourne, ont annoncé dimanche les autorités locales à l'heure où la deuxième ville d'Australie tente de freiner la propagation du virus.

L’État de Victoria (sud-est), dont Melbourne est la capitale, compte plus de 3 000 cas actifs de Covid-19, dont 363 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, et ce en dépit du confinement en vigueur depuis 10 jours. 

Pour tenter d’endiguer la progression du virus apparu en Chine en décembre avant de se propager dans le reste du monde, le Premier ministre de l’État Daniel Andrews a annoncé que le port du masque deviendrait obligatoire dans les lieux publics – une première dans le pays.

Cette mesure, qui entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi, concernera au total plus de cinq millions de personnes à Melbourne et dans la localité voisine de Mitchell Shire, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

L’absence du port de masque sera passible d’une amende de 200 dollars australiens (14 610 Fcfp), et les bandanas et écharpes seront autorisés le temps que l’État soit en mesure de répondre à la demande de masques, a ajouté Daniel Andrews. 

Depuis le début de l’épidémie, près de 12 000 cas de contamination au coronavirus et 122 décès ont été recensés en Australie sur les 25 millions d’habitants de l’île-continent.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.