mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Australie : le cannabis légalisé dans le Territoire de Canberra

Publié le

Le Territoire de la capitale australienne (ACT), Canberra, a légalisé mercredi la possession et la culture de petites quantités de cannabis pour les particuliers, une mesure qui devrait entrer en vigueur au début de l'année prochaine.

Publié le 25/09/2019 à 9:16 - Mise à jour le 25/09/2019 à 10:32
Lecture < 1 min.

Le Territoire de la capitale australienne (ACT), Canberra, a légalisé mercredi la possession et la culture de petites quantités de cannabis pour les particuliers, une mesure qui devrait entrer en vigueur au début de l'année prochaine.

Si la possession de petites quantités de cannabis est autorisée dans certaines parties du pays, l’ACT va plus loin en légalisant l’usage personnel du cannabis. Les personnes âgées de plus de 18 ans seront autorisées à posséder jusqu’à 50 grammes de cannabis et à cultiver deux plantes, ou un maximum de quatre par foyer.

Le chef du gouvernement de l’ACT, Andrew Barre, a affirmé que bien que son gouvernement « ne tolère ni n’encourage l’usage récréatif de cannabis ou d’autres drogues illicites », il était temps de reconnaître que la prohibition pure et simple n’était plus efficace. « La réforme de la réglementation concernant l’usage de la drogue à travers la planète montre qu’une approche visant à minimiser les infractions permet d’obtenir de meilleurs résultats, aussi bien au niveau des individus que de la société », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le gouvernement fédéral a cependant le pouvoir d’annuler cette loi, comme il l’avait fait avec la légalisation de l’euthanasie volontaire adoptée par des Territoires et États australiens. Par ailleurs, cette loi doit encore obtenir l’approbation du ministre de la Santé du Territoire.

Des avocats ont estimé que cette nouvelle législation est contraire à la loi fédérale, affirmant qu’un policier peut toujours inculper des personnes pour possession de cannabis. « Cela crée un vide juridique, alors que nous ne connaissons pas la position officielle de la police », a expliqué l’avocat pénaliste Michael Kukulies-Smith au quotidien Canberra Times.

En 2016, l’Australie avait légalisé l’usage du cannabis thérapeutique, avant d’autoriser en 2018 son exportation afin d’accroître les débouchés pour ses producteurs nationaux.

SourceAFP
Article précédentMen in Black II
Article suivantKORU dans Fenua Vibes

infos coronavirus

Colis postaux et Covid-19 : une logistique impactée

L’acheminement postal de colis internationaux retrouve des délais de livraison d’avant la crise du coronavirus seulement depuis la France et les pays limitrophes. Pour les colis ou paquets commandés ailleurs dans le monde, les retards peuvent atteindre plusieurs mois...

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la...

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV