vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

Australie : la police renonce à poursuivre des journalistes français

Publié le

La police australienne a abandonné ses poursuites contre une équipe de télévision française interpellée pendant qu'elle filmait une manifestation contre une mine de charbon géante.

Publié le 25/07/2019 à 11:50 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture < 1 min.

La police australienne a abandonné ses poursuites contre une équipe de télévision française interpellée pendant qu'elle filmait une manifestation contre une mine de charbon géante.

Hugo Clément, reporter de la chaîne publique de télévision France 2, et trois membres de son équipe de tournage avaient été arrêtés lundi lors d’un rassemblement contre le projet de mine du groupe indien Adani dans l’Etat du Queensland. Ils avaient été inculpés pour intrusion sur une voie ferrée.

Dans un tweet jeudi, le journaliste français a annoncé avoir été informé par l’ambassade de France que la police avait renoncé à ses poursuites.

« L’ambassade de France en Australie m’informe que la police du Queensland a décidé d’abandonner les charges (injustes) retenues contre nous après notre arrestation lors d’un reportage pendant une manifestation. Il n’y aura donc pas de procès », dit-il. Le journaliste remercie également « tous les Australiens qui nous ont soutenus ces derniers jours ».

Le projet Carmichael de mine de charbon près de la Grande barrière de corail est depuis son origine plombé par des problèmes judiciaires et réglementaires, ainsi que par l’activisme d’organisations dénonçant sans relâche son impact environnemental. Le mois dernier, le gouvernement du Queensland avait levé le dernier obstacle environnemental à la construction de la mine, qui doit produire 27 millions de tonnes de charbon par an. 

Les écologistes font valoir que le charbon produit contribuera au réchauffement climatique mondial qui dégrade la Grande barrière. La matière première devra en outre transiter par le port proche d’Abbot Point.

La Grande barrière classée au Patrimoine mondial est déjà menacée par les ruissellements agricoles, ainsi que par le développement et la prolifération des acanthasters, étoiles de mer dévoreuses de coraux. Elle vient de subir plusieurs graves épisodes consécutifs de blanchissement imputés au réchauffement climatique. Les partisans du projet font valoir de leur côté qu’il créera des centaines d’emplois.

SourceAFP

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Jacky Bryant en course pour les Verts

Candidat aux prochaines élections sénatoriales pour les Verts, Jacky Bryant était notre invité en plateau samedi soir. Pour lui, "petit à petit, la démarche des écologistes va rentrer comme étant une réponse pertinente à toutes les préoccupations que nous avons aujourd’hui".

Loyers du centre Vaima : la cour de cassation...

La famille Bambridge vient de perdre une bataille judiciaire dans le litige l’opposant à la société Vaima, détenue en grande majorité par...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV