fbpx
vendredi 24 janvier 2020
A VOIR

|

Australie : des incendies fusionnent en un “mégafeu” au nord de Sydney

Publié le

Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique "mégafeu" qui brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney, ont annoncé vendredi les autorités, qui reconnaissent leur impuissance.

Publié le 06/12/2019 à 9:46 - Mise à jour le 06/12/2019 à 9:49
Lecture 2 minutes

Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique "mégafeu" qui brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney, ont annoncé vendredi les autorités, qui reconnaissent leur impuissance.

Un haut responsable des pompiers de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Rob Rogers, a déclaré qu’il y avait “probablement plus de huit feux” qui s’étaient rejoints en un gigantesque brasier brûlant sur 300 000 hectares, une zone longue d’environ 60 km.

Cet incendie fait rage à une heure de route de Sydney, qui ressentait encore vendredi les effets des fumées toxiques.

M. Rogers a fait état d’une forme d’impuissance des pompiers face à l’ampleur du brasier. Les soldats du feu en étant réduits à organiser les évacuations d’habitants, à tenter de protéger des habitations et à espérer une fin rapide de la sécheresse et des vents qui contribuent à attiser les flammes.

“Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies. Ils vont se poursuivre jusqu’à ce que les conditions changent, et alors on fera ce qu’on peut pour essayer de les contenir”, a-t-il dit à la chaîne publique ABC.

“La meilleure chose à faire est d’essayer de protéger les habitations et les gens.”

“Partez immédiatement”

Voilà trois mois que des feux font rage en divers points de l’est de l’Australie. Les incendies sont courants à l’approche de l’été austral, mais ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents. 

Les chercheurs estiment que le réchauffement climatique contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux.

De spectaculaires vidéos tournées par des pompiers circulaient vendredi, montrant l’avancée d’un mur de flamme devant des pompiers dans la nuit à Orangeville, à moins de 100 km à l’ouest de Sydney.

“La vidéo a été diffusée pour montrer pourquoi vous devez écouter les avertissements des pompiers”, a expliqué sur Facebook la caserne d’Ingleburn.

“Si votre domicile n’a pas été préparé pour la saison des feux de forêts et que vous n’êtes pas sûr d’être capable de le défendre, alors partez immédiatement.”

Au Walkabout Wildlife Park, un parc animalier proche de Sydney, 300 bêtes ont dû être évacuées, dont des lézards, des dingos, des paons et des marsupiaux.

Le responsable des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a annoncé que des pompiers américains et canadiens étaient arrivés en renfort.

Ces experts doivent superviser notamment l’utilisation d’avions bombardiers d’eau et d’équipements lourds servant à créer des allées coupe-feu.

“Nous sommes reconnaissants non seulement de leur présence ici, mais aussi de leur sacrifice”, a déclaré M. Fitzsimmons qui est devenu depuis plusieurs semaines sur les médias australiens un des “visages” de la lutte contre les incendies.

“Ils se sont portés volontaires pour donner un peu de ce temps qu’ils auraient pu passer en famille en cette période particulière de Noël et du Nouvel an pour venir ici nous aider”, a-t-il dit.

Plus de 600 maisons ont été détruites et six personnes sont mortes. Le bilan est moins élevé que l’année la plus meurtrière, 2009, quand près de 200 personnes avaient péri. 

Mais l’ampleur des zones dévastées cette année est sans commune mesure avec les années précédentes.

On estime à deux millions le nombre d’hectares qui sont partis en fumée, soit l’équivalent de la moitié de la superficie de la Suisse.

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Faa’a : Rosita Spitz est décédée

Chef de service à l'hôpital de Mamao puis investie dans le Kiwanis, la Croix Rouge et l'association Turuma à la retraite, Rosita...

Chine : 10 jours pour construire un hôpital anti-virus

Selon des images diffusées à la télévision, des dizaines d'engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s'élever l'établissement dans...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X