dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Australie : des baleines à bosse s’égarent dans une rivière infestée de crocodiles

Publié le

Trois baleines à bosse, une espèce généralement en partance pour l'Antarctique à cette époque de l'année, se sont trompées de direction et égarées dans des rivières infestées de crocodiles du nord de l'Australie, selon le département des parcs nationaux.

Publié le 12/09/2020 à 9:26 - Mise à jour le 12/09/2020 à 9:28
Lecture < 1 min.

Trois baleines à bosse, une espèce généralement en partance pour l'Antarctique à cette époque de l'année, se sont trompées de direction et égarées dans des rivières infestées de crocodiles du nord de l'Australie, selon le département des parcs nationaux.

Deux des cétacés, d’abord observés dans East Alligator River dans le parc national de Kakadu en début de semaine, semblent être retournés en mer, selon le service des parcs australiens.

Mais les autorités surveillent au moins une troisième baleine qui a été vue samedi à 20 kilomètres en amont de la rivière, a indiqué à l’AFP un responsable du Parc national de Kakudu, Feach Moyle. « L’explication la plus plausible est qu’elles redescendaient vers le sud et ont pris une mauvaise direction ».

Si des baleines sont parfois observées au large de la côte du Territoire du Nord, cela semble être la première fois qu’une d’elles est vue dans les rivières tropicales de l’immense réserve naturelle classée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, a-t-il souligné.

Les autorités du parc ont mis en place une zone d’exclusion pour protéger les plaisanciers et les baleines, qui peuvent atteindre 16 mètres de long et peser 30 tonnes. 

« Nous ne voulons surtout pas d’une collision entre un bateau et une baleine dans des eaux infestées de crocodiles et où on n’a aucune visibilité dans l’eau », a expliqué le département des parcs nationaux.

Les autorités craignent aussi que les bateaux ne poussent les cétacés à remonter encore plus la rivière.

Les crocodiles ne sont pas un danger pour les baleines en raison de leur taille, a précisé M. Moyle. « Même un gros crocodile ne va pas s’approcher d’elles ». En revanche, si un cétacé se trouvait bloqué, il pourrait devenir une proie pour les crocodiles, car un sauvetage prendrait du temps dans ce territoire éloigné.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV