lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

A Hawaii les papio sont gratuits si on parle la langue

Publié le

Publié le 30/06/2018 à 14:34 - Mise à jour le 30/06/2018 à 14:34
Lecture 2 minutes

Les manèges sont ouverts à tous, mais ceux qui parlent le hawaiien peuvent entrer dans le parc gratuitement.  4 000 billets sont offerts sous réserve de le demander en hawaiien. « Dès leur arrivée, nous les invitons à demander des billets en hawaiien, si ils arrivent nous leur offrons l’entrée, c’est notre manière de les remercier de participer à la revitalisation de notre langue. » explique  Manako Tanaka, l’un des volontaires.

Comme lui, ils sont près de 250 locuteurs hawaiiens, qui animent bénévolement les stands et les différentes attractions dans leur langue maternelle. « Nous avons invité des élèves et anciens élèves issus des écoles hawaïennes à venir prêter main forte aux forains » précise Kalehua Krug, éducateur spécialisé.

Le ministère de l’éducation local et les forains sont à l’origine de cet évènement inédit.  Objectif : encourager les locuteurs et les étudiants à communiquer dans leur langue en dehors des salles de classes et des évènements culturels. « Les propriétaires sont issus d’une famille hawaiienne, la famille Fernandez, ils souhaitent que notre langue soit parlée plus souvent et partout.  C’était une occasion rêvée.  Cela nous a pris 3 à 4 mois pour organiser cela et inviter des personnes qui parlent le hawaiien à venir au carnaval » raconte Kau’i Sang, directrice de l’office en charge de l’éducation hawaiienne.

Il y a 30 ans moins de 1 000 personnes parlaient couramment le hawaiien ;  La plupart des parents présents ce soir ont appris à parler dans leur langue maternelle à l’une des écoles où l’enseignement se fait uniquement en hawaiien.
 

Rédaction web avec Matahi Tutavae

infos coronavirus