mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

L’E-sport une discipline à part entière

Publié le

L'E-sport vous ne connaissez peut être pas, il s’agit de compétitions de jeux vidéo en réseau. Aujourd’hui, cette discipline s’est professionnalisée dans le monde entier. Elle se pratique en individuel ou par équipe. Tahiti aussi à ses adeptes. Ils étaient présent à la "Tahitian E-sport Cup" qui a débuté les samedis 13 et 20 février par les phases qualificatives. Sur une cinquantaine de compétiteurs engagés, 16 ont disputé la finale ce samedi après-midi. Une compétition sans public, à cause des restrictions sanitaires.

Publié le 27/02/2021 à 12:16 - Mise à jour le 27/02/2021 à 23:58
Lecture < 1 min.

L'E-sport vous ne connaissez peut être pas, il s’agit de compétitions de jeux vidéo en réseau. Aujourd’hui, cette discipline s’est professionnalisée dans le monde entier. Elle se pratique en individuel ou par équipe. Tahiti aussi à ses adeptes. Ils étaient présent à la "Tahitian E-sport Cup" qui a débuté les samedis 13 et 20 février par les phases qualificatives. Sur une cinquantaine de compétiteurs engagés, 16 ont disputé la finale ce samedi après-midi. Une compétition sans public, à cause des restrictions sanitaires.

Les 16 meilleurs joueurs de la cup se sont affrontés sur Fifa 2021, une simulation de football et Tekken 7, un jeu de combat. Après un petit échauffement, place à la compétition. Des rencontres à élimination directe, diffusées sur grand écran. Tous les joueurs qui ont passé les phases de qualification peuvent prétendre à la victoire.

Les compétiteurs sont un peu tendus, la concentration est de rigueur, car l’objectif c’est de finir à la première place, pour remporter la console dernier cri qui est en jeu. Pas de mouvements inutiles, il faut aller droit au but pour être efficace, sans oublier de prendre du plaisir nous diront certains joueurs.

Le e-sport fait de plus en plus d’adeptes au fenua, comme dans le monde. Mais si les joueurs polynésiens affutent leurs armes, ils sont est encore loin du niveau des grandes écuries étrangères. Des équipes qui rémunérèrent grassement leurs gamers. En intégrer une, est le rêve de nos compétiteurs locaux.

Ce tournoi a rencontré un vif succès. Preuve que le E-port a encore de beaux jours devant lui au fenua.

infos coronavirus