mardi 31 mars 2020
A VOIR

|

Le fabuleux destin de ETO

Publié le

La représentation de l'artiste au chapeau de pae 'ore affichait complet hier soir au grand théâtre. Plus de deux heures de show accompagné notamment de l’école de danse Tauariki, et de la chorale Tahiti Choir School. Pour son tout premier concert, ETO a conquis le cœur du public.

Publié le 16/02/2020 à 13:11 - Mise à jour le 17/02/2020 à 10:00
Lecture 2 minutes

La représentation de l'artiste au chapeau de pae 'ore affichait complet hier soir au grand théâtre. Plus de deux heures de show accompagné notamment de l’école de danse Tauariki, et de la chorale Tahiti Choir School. Pour son tout premier concert, ETO a conquis le cœur du public.

ETO, sa guitare, son chapeau, son sourire à toute épreuve. Un style inimitable qui ne laisse pas le public indifférent. Hier soir en tout cas, le grand théâtre faisait salle comble pour son premier concert. Durant deux heures, ETO a enchaîné ses titres avec à chaque fois, une petite histoire sur son voyage autour du monde.

Une évasion pour le public, et la concrétisation d’un rêve pour le jeune homme. « Il faut que j’en trouve un autre maintenant, s’exclame ETO. Je l’ai rêvé il y a plus d’un an, maintenant il est fini, c’est bizarre. Quand est entré sur scène et quand on est sorti il y avait une flamme. C’est un conseil que m’avait donné Christophe Maé, de soigner l’entrée et la sortie.« 

Accompagné par les danseuses de l’école Tauariki et la chorale Tahiti Choir Scool Eto a réussi son pari, offrant au public un concert abouti. Fruit d’une longue préparation. « J’étais producteur de cette soirée, donc je devais être sur tous les fronts, la technique, la lumière, les danseuses, les choristes les musiciens. C’était pas évident, maintenant je sais à quoi ça ressemble, mais je sais que ce que je préfère c’est chanter que organiser, » reconnaît l’artiste.

En tout, deux heures de concerts avec beaucoup d’émotions. Pari réussi pour le premier concert de l’artiste ! « Joyeux » et « très émouvant », « superbe » : les spectateurs sont conquis. « C’était génial, sa façon de chanter, on découvre c’est super, on a vraiment aimé, on le refera » sourit une maman avec ses deux enfants. « On retrouve notre culture dans sa musique » glisse une spectatrice. « ça fait du bien de voir des jeunes interpréter de la musique tahitienne » confie un papa à la sortie du spectacle.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Épiciers ambulants de Taiarapu : un service apprécié en...

Amo, Yves ou encore Ation : ils sont les épiciers ambulants de Taiarapu Est depuis de nombreuses années. Ils ravitaillent les districts de Afaahiti, Pueu et Tautira. Ils arrivent a votre porte et vous n’avez qu’un pas a faire pour vous ravitailler. "En confinement, le marchand ambulant me parait bien. Particulièrement chez nous étant donné que dans les attestations il est marqué pas plus de 2km mais il y a des gens qui circulent encore" remarque Anabella Teraitetia, maire déléguée de Pueu.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV