vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Sécheresse, attention danger !

Publié le

Pour prévenir les feux de brousse, le Haut-commissariat de la République rappelle les précautions à prendre en cette fin de saison bien sèche.

Publié le 27/10/2019 à 15:13 - Mise à jour le 28/10/2019 à 11:00
Lecture 2 minutes

Pour prévenir les feux de brousse, le Haut-commissariat de la République rappelle les précautions à prendre en cette fin de saison bien sèche.

Après plusieurs incendie sur les hauteurs de Tahiti, cette fois un feu de brousse s’est déclaré sur un motu de la commune de Maupiti. Les brûlages des déchets verts et les écobuages bien souvent réalisés par les personnes qui cherchent à défricher ou cultiver une terre, sont une pratique fréquente en Polynésie française, sont généralement à l’origine de ce type de sinistre.

Météo France a signalé un déficit marqué de pluie sur une bonne partie de la Polynésie française. En cette période de sécheresse propice aux départs de feux, le Haut-commissariat rappelle que le brûlage des végétaux, s’il n’est pas déjà réglementé par un arrêté municipal, doit respecter les précautions suivantes :

  • veiller à informer le maire et les sapeurs-pompiers locaux du projet de brûlage ;
  • le brûlage doit être plutôt réalisé en milieu de matinée ;
  • seule une quantité limitée de déchets de végétaux inférieure à un demi mètre cube peut être brûlée, en une seule fois. Le brûlage d’autres déchets est strictement interdit, quelle qu’en soit la nature ou la quantité ;
  • le brûlage ne peut avoir lieu que chez la personne qui en prend l’initiative, et à une distance qui ne pourra être inférieure à dix mètres des bâtiments alentours et de la limite des propriétés voisines ;
  • avant tout allumage de feu, prévoir des moyens d’extinction adaptés ;
  • tout feu est interdit par grand vent (supérieur à 20 km/h) ou lorsque la fumée risque de gêner la circulation publique ou de provoquer tout autre trouble manifeste ;
  • le feu doit, pendant toute sa durée, être surveillé, sans interruption, par au moins un adulte et être totalement éteint avant de quitter les lieux.

D’autres consignes d’usage sont à respecter :

  • éviter de jeter des mégots notamment par la fenêtre des voitures ;
  • ne pas abandonner les bouteilles en verre au sol ;
  • en cas de barbecue, disposer d’une arrivée d’eau à proximité ;
  • ne pas utiliser de feux d’artifice ;
  • débroussailler une bande de 50 mètres autour des zones exposées aux risques de feux de brousse.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV