lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Raiatea : l’accès au mont Tapioi fermé au public

Publié le

La famille Hart de Raiatea a annoncé dans un communiqué, la fermeture du Tapioi au public. Une décision prise après la chute d’un lycéen jeudi dernier lors d’une sortie scolaire accompagnée.

Publié le 16/09/2019 à 9:48 - Mise à jour le 16/09/2019 à 16:34
Lecture < 1 min.

La famille Hart de Raiatea a annoncé dans un communiqué, la fermeture du Tapioi au public. Une décision prise après la chute d’un lycéen jeudi dernier lors d’une sortie scolaire accompagnée.

La commune de Uturoa a relayé dimanche un communiqué des consorts Hart : l’accès au mont Tapioi est fermé au public jusqu’à nouvel ordre.

Une décision qui a été prise suite au drame qui s’est déroulé jeudi dernier dans ce lieu de randonnée prisé des touristes et des locaux : un élève du lycée professionnel de Raiatea a fait une chute mortelle de plusieurs mètres, alors que sa classe était au mont Tapioi pour une journée d’intégration.

Pour les propriétaires terriens, il est important de renforcer les règles de sécurité pour toute personne qui emprunte l’accès au mont Tapioi. Elle devrait se réunir cette semaine pour débattre sur la réouverture ou pas du site. « Nous savons, nous connaissons, -et ça fait des années que ça dure, que c’est un site très fréquenté par les randonneurs, par les sportifs, les particuliers, les élèves… par tout le monde. Donc nous ne pouvons pas priver tout ce monde-là à l’accès du Tapioi. On sera peut-être un peu plus sévères, plus précis dans les autorisations à accorder à ceux qui voudront accéder au Tapioi. En ce qui concerne les groupes, scolaires, religieux ou autres, nous avons toujours exigé la signature d’une convention qui déchargerait les consorts de toute responsabilité. Le lycée qui a accédé au mont où il y a eu l’accident avait effectivement signé ce document » explique Marcel Hart, co-propriétaire du Tapioi.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.