mardi 7 décembre 2021
A VOIR

|

Punaauia : plusieurs cas de “dermatite du surfeur”

Publié le

Publié le 20/10/2021 à 15:48 - Mise à jour le 21/10/2021 à 16:35
Lecture < 1 min.


Depuis plusieurs jours, le Bureau de Veille Sanitaire a signalé plusieurs cas d’éruptions cutanées, appelées “dermatite du surfeur” après des baignades en mer dans la zone allant entre le PK 15 et le PK 18 à Punaauia, mais aussi à Paea.

Les premiers symptômes peuvent apparaître pendant la baignade sous la forme de picotements généralement ressentis au niveau du torse et l’aine, puis des boutons apparaissent. L’hypothèse la plus probable est que cette dermatite soit causée par les toxines d’un micro-organisme (larves de méduses ou d’anémones). Le port de lycra ou maillot contribue à l’apparition des lésions par emprisonnement et frottement en maintenant les micro-organismes au contact de la peau.

Il est donc conseillé d’éviter de se baigner dans les zones contaminées par les larves. En sortant de l’eau, il est également nécessaire de bien rincer maillots et corps.

En cas de dermatite (picotements pendant la baignade) :
– retirer immédiatement le maillot/lycra
– se rincer abondamment à l’eau de mer ailleurs que dans la zone de baignade infestée (éviter de se rincer à l’eau douce de préférence)
– se sécher en tamponnant légèrement les parties du corps touchées avec une serviette (ne pas frotter)
– se rincer au vinaigre dilué ou appliquer de l’alcool à 70°
– laver le maillot/lycra en machine ou le tremper dans de l’alcool ou du vinaigre puis le laver à la main avec du savon
En cas d’apparition d’une éruption :
– se couper les ongles pour éviter la surinfection des boutons
– consulter un médecin en cas de démangeaisons importantes, de fièvre ou de lésions présentant du pus.

infos coronavirus