lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Pas d’entrée, d’escale ou de transit aux États-Unis pour les majeurs non vaccinés

Publié le

Toutes les précisions sur les modalités d'entrée aux États-Unis, en France hexagonale et en Polynésie française dans cet article.

Publié le 05/11/2021 à 15:55 - Mise à jour le 08/11/2021 à 10:41
Lecture 3 minutes

Toutes les précisions sur les modalités d'entrée aux États-Unis, en France hexagonale et en Polynésie française dans cet article.

Les États-Unis appliqueront de nouvelles conditions d’accès à leur territoire à partir du 8 novembre 2021. Au départ et à destination de la Polynésie française, les vols des compagnies aériennes effectuant les liaisons avec la France hexagonale vont de nouveau transiter par les États-Unis dès le mois de novembre. Ainsi, il appartiendra à chaque voyageur de se mettre en conformité avec la règlementation américaine lors des entrées, escales et transits effectués sur le sol américain.

  • Les personnes majeures non vaccinées ne pourront pas entrer, faire escale ou transiter aux États-Unis.

Certaines exceptions existent et sont listées sur le site Centers for Disease Control and Prevention. Toutefois, dans ce cas, les voyageurs non vaccinés faisant partie des exceptions listées devront également disposer :
– d’un récépissé du haut-commissariat validant le motif impérieux ;
– d’un résultat négatif de test RT-PCR ou antigénique de moins de 24h OU d’un document attestant d’un rétablissement de la covid-19 après avoir été testé positif dans les 3 mois précédant le départ + une lettre d’un prestataire de santé agrée ou d’un agent de santé publique attestant qu’il est autorisé à voyager.

  • Les mineurs de 12 ans et plus non vaccinés, voyageant seul ou accompagnant une personne non vaccinée mais relevant des exceptions prévues par la réglementation américaine, devront disposer :
    • d’un résultat négatif de test RT-PCR ou antigénique de moins de 24h ;
    • d’un récépissé du haut-commissariat validant le motif impérieux.
  • Les mineurs accompagnant une personne vaccinée devront présenter un résultat négatif de test RT-PCR ou antigénique de moins de 72h.
  • Les personnes vaccinées devront présenter :
    • un résultat négatif de test RT-PCR ou antigénique de moins de 72h ;
    • un justificatif de schéma vaccinal complet pour les USA : 2 semaines après la dernière injection pour les vaccins à 2 doses / 2 semaines après un vaccin monodose ;
      Attention, le schéma vaccinal considéré comme complet pour le territoire national français (1 semaine après la dernière dose) ne suffit pas pour les États-Unis. Par ailleurs, pour entrer sur le territoire national français avec un vaccin monodose, le schéma vaccinal est considéré comme complet 28 jours après l’injection.
    • une déclaration sur l’honneur attestant de l’absence de symptôme et de ne pas avoir été cas contact.

TOUS les voyageurs âgés de plus de 2 ans à destination, en escale ou en transit aux USA devront aussi présenter une attestation à télécharger sur le site américain Centers for Disease Control and Prevention.

Chaque voyageur en transit, escale ou en voyage à Los Angeles est également tenu de faire une demande d’ESTA et le compléter le Traveler Form. Pour les voyageurs en partance des États-Unis et qui arrivent au fenua, il est impératif de faire une demande ETIS.

À noter que les présentes conditions de voyage sont susceptibles d’évolutions régulières et seront mises à jour sur le site du haut-commissariat.

Les autorités rappellent que si une zone de tests dans le hall départ de l’aéroport de Tahiti-Faa’a est accessible aux voyageurs, il est fortement recommandé aux passagers d’effectuer en amont leur test RT-PCR ou antigénique à l’Institut Louis Malardé ou dans un autre établissement habilité (ex : les laboratoires de Nahoata à Pirae ou de Tamanu à Punaauia). Les tests antigéniques peuvent également être réalisés en pharmacie sous supervision d’un professionnel de santé.

Les voyageurs sont invités à prendre toutes leurs dispositions pour effectuer leur test avant d’arriver à l’aéroport afin de ne pas saturer le site de dépistage ni retarder la délivrance des résultats. La priorité d’accès au centre de tests de l’aéroport doit ainsi être donnée aux passagers venant des îles et en transit.

infos coronavirus