jeudi 26 novembre 2020
A VOIR

|

La Polynésienne des eaux ouvre une permanence à la mairie de Pirae

Publié le

La Polynésienne des eaux ferme définitivement son agence du marché de Pirae, mais ouvre une permanence dans le hall de la mairie de Pirae.

Publié le 03/11/2020 à 15:45 - Mise à jour le 03/11/2020 à 15:45
Lecture < 1 min.

La Polynésienne des eaux ferme définitivement son agence du marché de Pirae, mais ouvre une permanence dans le hall de la mairie de Pirae.

La Polynésienne des eaux a ouvert ce mardi une permanence dans le hall de la mairie de Pirae. Un agent sera présent tous les mardis et jeudis de 7h30 à 15h30.

Et une borne de paiement automatique des factures d’eau y sera accessible du lundi au jeudi de 7h30 à 15h30 et le vendredi de 7h30 à 14h30.

Quant à l’agence du marché de Pirae, elle est définitivement fermée.

« On a travaillé étroitement avec la mairie pour constituer ce projet, explique Benoît Burguin, le directeur de la Polynésienne des eaux. L’objectif était de se rapprocher des administrés, de façon à ce qu’un administré de Pirae puisse effectuer ses démarches au sein d’un même lieu. La mairie était, me semble-t-il, le meilleur endroit pour pouvoir cumuler tout un ensemble de tâches administratives. Ici on a à disposition un agent de clientèle qui est prêt à recevoir les demandes et pouvoir échanger sur les éventuelles difficultés ou les projets de la personne. Et puis on a aussi une borne de paiement qui permet de payer la facture d’eau sans avoir de contact, soit par espèce, soit par carte bancaire. »

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.