« Juin Vert » : un mois pour sensibiliser au cancer du col de l’utérus

Publié le

L’ICPF annonce le lancement de sa campagne annuelle de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus, intitulée « Juin Vert ». Il rappelle que ce cancer est évitable. L’institut invite la population à s’habiller en vert le 14 juin pour soutenir les femmes et à utiliser le hastag #MahanaMatie2024.

Publié le 30/05/2024 à 14:40 - Mise à jour le 30/05/2024 à 15:40

L’ICPF annonce le lancement de sa campagne annuelle de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus, intitulée « Juin Vert ». Il rappelle que ce cancer est évitable. L’institut invite la population à s’habiller en vert le 14 juin pour soutenir les femmes et à utiliser le hastag #MahanaMatie2024.

Inciter les femmes à se faire dépister : c’est l’objectif de la campagne Juin Vert. Après octobre rose consacré au cancer du sein, le mois de juin est dédié à la lutte contre le cancer du col de l’utérus. Chaque année, l’ICPF rappelle aux femmes âgées de 25 à 64 ans que le dépistage par frottis est gratuit tous les 3 ans. C’est le seul moyen de détecter les lésions avant qu’elles ne se transforment en cancer. Un dépistage précoce facilite la prise en charge et augmente les chances de guérison.

Tout au long du mois de juin, divers événements et actions de sensibilisation seront organisés. Cette année, l’institut met l’accent sur la prise en charge du vaccin contre le papillomavirus humain (HPV).

Les adolescents âgés de 11 à 14 ans et munis d’une ordonnance pourront récupérer le vaccin dans certaines pharmacies. Les vaccins sont gratuits et pris en charge par l’ICPF, qui souhaite rassurer sur l’efficacité du vaccin et l’absence d’effets secondaires.

Le 14 juin, la population est invitée à s’habiller en vert pour soutenir les femmes. Pour soutenir l’engagement, l’ICPF organise un concours photo en utilisant l’hashtag #MahanaMatie2024. Le 22 juin, ce sera la Journée de sensibilisation qui aura lieu à Taravao. L’événement, ouvert au public, se tiendra au parc Teaputa, de 9h à 15h. Des interventions de sensibilisation seront aussi organisées dans divers établissements tout au long du mois.

En Polynésie, le cancer du col de l’utérus est le 6e cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes. Il est principalement causé par le HPV, un virus très fréquent et sexuellement transmissible, qui peut toucher les femmes de tout âge, mais en particulier les jeunes. Malgré la mise en place de programmes de dépistage gratuits, un tiers d’entre elles ont moins de 50 ans au moment du diagnostic et plus de 20 nouveaux cas sont détectés chaque année.

Dernières news

Activer le son Couper le son