samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Développement durable : une formation gratuite pour les habitants de Pirae

Publié le

Du 10 au 15 février, la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement - Te Ora Naho - et la Ville de Pirae, avec le soutien du contrat de ville de l'agglomération de Papeete, organisent une formation au développement durable gratuite, ouverte exclusivement aux habitants de Pirae.

Publié le 22/01/2020 à 9:56 - Mise à jour le 22/01/2020 à 10:15
Lecture < 1 min.

Du 10 au 15 février, la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement - Te Ora Naho - et la Ville de Pirae, avec le soutien du contrat de ville de l'agglomération de Papeete, organisent une formation au développement durable gratuite, ouverte exclusivement aux habitants de Pirae.

La formation a pour but de dispenser les connaissances et outils de base sur le développement durable pour ceux qui souhaiteraient s’investir dans la protection de l’environnement au niveau local. En effet, cette formation se veut adaptée aux spécificités de la Polynésie française.

Elle sera donc dispensée à Pirae du 10 au 15 février par les associations membres de la Fédération Te Ora Naho (Te Mana o Te Moana, la SOP Manu, Pew Polynésie, Ti’ai Fenua – Collectif Nana sac plastique, Te rau ati ati) ainsi que plusieurs institutions de référence dans le développement durable en Polynésie telles que Fenua Ma, la Polynésienne des Eaux, l’Ademe, l’UICN et certains experts reconnus dans leurs domaines.

Agroécologie et permaculture, biodiversité marine et terrestre, gestion de l’eau et des déchets, transition énergétique sont autant de thèmes abordés durant la formation éco-sentinelle « Hei Mata’ara ». Et outre la théorie (ateliers de travail de salle), il y aura également de la pratique : visites d’installations hydrauliques dans les vallées de Pirae, du CRT de Motu Uta, de fermes agroécologiques, atelier bouturage de corail…

Inscriptions auprès de Laëtitia Bisarah, chargée de Projet, FAPE – Te Ora Naho : [email protected], 87 70 14 06.
Places limitées.

infos coronavirus