samedi 17 août 2019
A VOIR

|

Pai Amo, un meilleur danseur à la passion récente

Publié le

Pai Amo, 23 ans, est le meilleur danseur du Heiva i Tahiti 2019. Originaire de Papeete, il a débuté le ‘ori tahiti il y a tout juste 7 ans.

Publié le 29/07/2019 à 15:35 - Mise à jour le 29/07/2019 à 17:43
Lecture 1 min.

Pai Amo, 23 ans, est le meilleur danseur du Heiva i Tahiti 2019. Originaire de Papeete, il a débuté le ‘ori tahiti il y a tout juste 7 ans.

“Ça ne fait pas longtemps que je danse, souffle Pai Amo. J’ai connu la danse en 2012 avec le groupe Fare Ihi, de Huahine. C’était la première fois que je montais sur la scène de To’ata pour le Heiva et ça m’a beaucoup plu. Depuis, je n’ai plus arrêté.” Jusqu’à devenir, cette année, le meilleur danseur du Heiva i Tahiti.

Originaire de Papeete, c’est avec la troupe Heihere, de Moorea, que Pai Amo a défendu son titre de meilleur danseur. “Et je les remercie de m’avoir donné cette chance”, déclare-t-il.

“La préparation a été très difficile par rapport au boulot, poursuit-il. Je terminais tard, il fallait rejoindre la répétition directement, avec la fatigue. Mais quand tu as l’amour pour la danse, il n’y a plus de limite. Tu mets tout ça de côté”, sourit-il.

Pour la préparation du solo qui a ravi le cœur du jury, le jeune homme de 23 ans a commencé par mémoriser la musique. “C’était pour que les gestes viennent plus facilement, explique-t-il. Et dès que j’étais aux répétitions, j’essayais avec les batteurs. Au départ, il y avait des hésitations, des trous à remplir, mais le jour J, les gestes sont venus tout seul, ça a glissé.”

Pour lui, “la danse représente le respect, l’amitié, et surtout l’amour pour son pays, sa culture polynésienne. Si j’avais un message à faire passer aux danseurs : fa’aitoito, il ne faut pas baisser les bras”, conclut-il.

REPORTAGENaea Bennett

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :