jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Covid 19 : Sébastien Lecornu épingle le modèle polynésien

Publié le

"La Polynésie française, comme les Antilles, c'est une épidémie de personnes non-vaccinées, c'est la réalité" a déclaré le ministre des outre-mer sur Mayotte la 1ère. Interrogé sur l’épidémie dans ce territoire où seulement 27% de la population est totalement vaccinée, le ministre a cité la Polynésie pour illustrer le résultat d'une couverture vaccinale trop faible face au Delta.

Publié le 01/09/2021 à 19:47 - Mise à jour le 04/09/2021 à 17:32
Lecture 2 minutes

"La Polynésie française, comme les Antilles, c'est une épidémie de personnes non-vaccinées, c'est la réalité" a déclaré le ministre des outre-mer sur Mayotte la 1ère. Interrogé sur l’épidémie dans ce territoire où seulement 27% de la population est totalement vaccinée, le ministre a cité la Polynésie pour illustrer le résultat d'une couverture vaccinale trop faible face au Delta.

En déplacement à Mayotte, le ministre de l’Outre-Mer a évoqué sur le plateau de Mayotte La 1ère la Polynésie pour illustrer le résultat d’un taux de vaccination trop faible face au variant Delta. Interrogé sur l’épidémie de Covid-19 dans ce territoire où seulement 27% de la population est totalement vaccinée, le ministre a cité sur un ton agacé l’exemple très précis de Bora Bora. « Il y avait péniblement une dizaine de personnes qui se faisaient vacciner, quand je demandais à celles et ceux qui m’accompagnaient, les délégations, le personnel, les habitants, est-ce que vous êtes vaccinés, tout le monde me fuyait du regard en disant oui peut-être, bientôt, on verra etc… »

Lors de son passage en Polynésie, le ministre avait effectivement soutenu à plusieurs reprises la condition d’une couverture vaccinale au moins égale à 70% pour justifier d’une réouverture totale des frontières. Car si la destination était ouverte aux touristes américains depuis le 1er mai, il fallait encore pouvoir justifier de motifs impérieux et respecter au passage un quatorzaine stricte. “J’ai essuyé beaucoup de critiques parce que nous avions maintenu les motifs impérieux, que nous avons fini par lever à la demande pressante des acteurs du territoire” a rappelé le ministre. “La Polynésie française, comme les Antilles, c’est une épidémie de personnes non-vaccinées, c’est la réalité”. Une expression qu’on retrouvera dans la bouche du ministre de la Santé, Jacques Raynal.

Visiblement furieux du résultat, le ministre avait déjà pointé du doigt la prégnance des fausses informations dans les territoires ultramarins. “Les personnes en réanimation, dans les lits médicalisés, de Polynésie comme des Antilles, sont des personnes qui ne sont pas vaccinées” a encore martelé le ministre sur le plateau de la chaîne. Pour Sébastien Lecornu, le constat est là : “On n’a pas avancé sur la vaccination”. La Polynésie a quand même fait des progrès sur la vaccination depuis la venue du ministre de l’outre-mer, avec une couverture vaccinale qui atteint aujourd’hui près de 40% de la population totale. Un progrès qui intervient malheureusement un peu tard.

Rédigé par

infos coronavirus