samedi 15 mai 2021
A VOIR

|

Vincent Cassel : « Comment ça y’a pas de hamac » à Tahiti ?

Publié le

Publié le 22/09/2017 à 11:10 - Mise à jour le 22/09/2017 à 11:10
Lecture < 1 min.

« Je savais que ça allait me plaire, mais je ne savais pas à quel point. Tour ce qu’on dit sur Tahiti c’est vrai. C’est magnifique, les gens sont extrêmement généreux. Il y a une douceur de vivre incroyable », raconte l’acteur Vincent Cassel, comme ébloui par son voyage au fenua. L’analogie c’est que quand je cherchais un hamac là-bas, on m’a dit « Y’a pas de hamac ». J’ai dit : « Comment ça y’a pas de hamac ? C’est un pays fait pour les hamacs ! »… 

Outre ce passage plutôt insolite, Vincent Cassel raconte à LCI comment il s’est mis dans la peau du personnage de Gauguin. L’acteur a beaucoup lu sur la vie de l’artiste. Mais pas seulement. « Je me suis dit qu’il ne fallait pas que j’ai l’air d’un imbécile avec un pinceau à la main »... Vincent Cassel a appris à peindre pour son rôle. Il avoue s’être pris de passion pour la peinture, avoir eu envie de s’y mettre vraiment. « Et finalement le film s’est terminé, et je n’en avais plus rien à foutre »… Au moins Vincent Cassel est honnête. 

Rédaction web 

infos coronavirus