dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Des joueurs de ukulele du monde entier réunis dans un clip

Publié le

Publié le 23/12/2018 à 10:45 - Mise à jour le 23/12/2018 à 10:45
Lecture 2 minutes

La vidéo a fait son apparition dimanche matin sur YouTube. “My Ukulele”, réalisé par l’artiste français Nico’o, est un clip d’une de ses compositions qui réunit des joueurs de ukulele du monde entier.
 
Du côté des Tahitiens, on retrouve par exemple le duo Vaiteani, Bizou d’amour, Tea Paraurahi, le CFPA de Punaruu ou encore un certain Loulou de Teahupoo.
 
Dans le détail, ce projet a aussi recueilli la participation d’artistes de France, de l’île de La Réunion, du Pays basque, d’Angleterre, de Finlande, d’Autriche, des Pays-Bas, d’Italie, du Canada, des Etats-Unis, dont Hawaii, du Pérou, d’Australie, du Japon, de Taiwan, d’Israël et de Serbie.
 
Pour la petite histoire, d’origine bayonnaise, Nico’o se passionne très tôt pour la guitare. Surfeur depuis son enfance, il rêve de Polynésie, un rêve qui se réalise en 2000. Un choc émotionnel se produit dès l’ouverture des portes de l’avion, lorsqu’il entend le son du ukulele. Il apprend alors avec les locaux au rythme des bringues sur Teahupoo et Taravao.
 
Un an plus tard, en s’amusant sur la version hawaiienne du ukulele, il enregistre une démo de Stairway to Heaven qu’il publie sur MySpace. Et là, surprise, le voilà invité à le jouer à New York ! Il va enchaîner avec Hawaii et rencontrer les plus grands joueurs au fil de ses aventures aux quatre coins du globe.
 
D’abord en solo pour les premières années de sa nouvelle vie musicale, Nico’o évolue aujourd’hui au sein d’un groupe solide composé de musiciens complémentaires et talentueux. À eux, ils forment le groupe Nico’o & the Kapiolani Boyz.
 
Passionnés de voyages, de musique et originaires de la même ville, le band distille du hawaiian jazz, du traditionnel, du slack key et tout ce qui fait la musique hawaiienne, en agrémentant de quelques influences plus modernes.
 

Rédaction web

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X