dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Une brasserie baptise sa bière d’un nom en maori et se trompe de signification

Publié le

Une brasserie de la province canadienne d'Alberta a présenté des excuses pour avoir baptisé une de ses bières d'un nom Maori voulant dire "poils pubiens" et non "plume" comme elle le croyait, selon la chaîne CBC.

Publié le 08/08/2020 à 13:02 - Mise à jour le 08/08/2020 à 13:03
Lecture < 1 min.

Une brasserie de la province canadienne d'Alberta a présenté des excuses pour avoir baptisé une de ses bières d'un nom Maori voulant dire "poils pubiens" et non "plume" comme elle le croyait, selon la chaîne CBC.

La brasserie albertaine Hells’s Basement (le sous-sol de l’enfer) a mis en vente il y a deux ans une bière appelée « Huruhuru – The Feather » (Huruhuru – la plume), brassée avec des houblons de Nouvelle-Zélande, censés lui donner de la légèreté et un petit goût d’agrumes idéal pour l’été, selon ses concepteurs.

Mais au début de la semaine, Te Hamua Nikora, un Maori, a expliqué sur Facebook que dans la langue utilisée par les Maori, le mot Huruhuru ne voulait pas dire plume mais plutôt poils pubiens, soulignant qu’il aurait été « prudent et respectueux » de consulter un expert du Reo Maori.

I left them a wee message:You do know huruhuru is the Māori word for PUBIC HAIR, ay?Māori as in the Indigenous…

Posted by TeHamua Nikora on Monday, August 3, 2020

Le patron de la brasserie Mike Patriquin a indiqué dans un message à la CBC qu’il n’avait pas l’intention « de s’approprier ou d’offenser la culture ou le peuple maoris » et qu’il présentait des « excuses à tous ceux qui ont pu se sentir offensés ».

« Nous reconnaissons que nous n’avons pas envisagé que Huruhuru pouvait être compris comme une référence à des poils pubiens dans la langue commune et que la consultation d’un représentant maori aurait été une meilleure référence que celle de dictionnaires en ligne », a-t-il ajouté.

M. Patriquin a aussi indiqué avoir l’intention de rebaptiser sa bière.

M. Nikora avait aussi pris à partie sur Facebook une maroquinerie ouverte récemment à Wellington, également baptisée Huruhuru.

Well, can’t say I didn’t try to help! 😂😂😂EDIT….Yes I know huruhuru means feather, fur and even hair of the…

Posted by TeHamua Nikora on Friday, July 31, 2020

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Thierry Delmas nommé directeur de cabinet au ministère de...

Thierry Delmas n'est plus directeur général de l'Éducation et des enseignements, mais il occupe désormais la fonction de directeur de cabinet au ministère de l'Éducation, de la modernisation de l'administration, en charge du numérique (MEA).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV