fbpx
vendredi 6 décembre 2019
A VOIR

|

Un paysan chinois qui rêvait de piloter un avion finit par en construire un

Publié le

Publié le 27/10/2018 à 7:44 - Mise à jour le 27/10/2018 à 7:44
Lecture 2 minutes

Zhu Yue a presque terminé sa réplique grandeur nature d’un Airbus A320, garée sur un petit bout de tarmac cerné de champs de blé dans le nord-est de la Chine.

Zhu, qui n’a pas achevé ses études secondaires, a débuté en cultivant de l’ail et des oignons puis travaillé comme soudeur dans une usine de la petite ville de Kaiyuan. L’an dernier, il a compris qu’il risquait bien de ne jamais pouvoir concrétiser son rêve de piloter un avion. “J’ai atteint le milieu de ma vie et j’ai réalisé que je ne pourrai pas acheter d’avion, mais que je pouvais en construire un”, explique-t-il à l’AFP.

Son projet a englouti toutes ses économies, plus de 2,6 millions de yuans (environ 39 millions de francs Pacifique). Il s’est inspiré d’une réplique d’un Airbus A320 de la taille d’un jouet, au 1/80ème. S’appuyant sur des photos trouvées sur internet, il étudie les dimensions et parvient, moyennant quelques erreurs, à fabriquer en taille réelle le fuselage, les ailes, le cockpit, les moteurs et la queue. Au total, il utilise 60 tonnes d’acier.

Il se fait aider par cinq autres paysans, également fanatiques d’aviation : “d’un côté, ils gagnent de l’argent, de l’autre ils réalisent un rêve et accomplissent quelque chose”, observe Zhu

Son Airbus artisanal, qu’il vient d’agrémenter d’un cockpit-maison équipé de répliques d’instruments de navigation et d’une passerelle pour grimper à bord, n’est en fait pas destiné à voler. Zhu a décidé d’en faire un restaurant. 

“Nous installerons un tapis rouge pour que chaque convive se sente comme un chef d’État”, explique-t-il.

À bord, au lieu des 156 sièges habituels ont été installés 36 sièges de première classe pour les clients. Zhu ne sait pas encore s’il leur servira des hamburgers avec des frites ou de la nourriture chinoise, mais il espère bien que son avion sera bientôt rempli de passagers affamés.

 

Rédaction web avec AFP

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déco de Noël : cette année, la tendance est...

Qui dit fête de Noël dit aussi cadeaux, repas du Réveillon ou encore décorations. Êtes-vous soucieux de la tendance ou plutôt traditionnels dans votre approche ? Pour le savoir, nous sommes allés vous questionner dans les rues de Papeete...

Une lettre de la Reine Pomare IV conservée à...

Lors de sa mission à Paris, le ministre de la Culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a récupéré une lettre rédigée en tahitien par la Reine Pomare IV afin de la ramener en Polynésie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X