samedi 10 avril 2021
A VOIR

|

Un officier néo-zélandais avait placé une caméra dans les WC d’une ambassade

Publié le

Publié le 08/04/2019 à 15:20 - Mise à jour le 08/04/2019 à 15:20
Lecture < 1 min.

Le contre-amiral Alfred Keating est jugé depuis lundi devant un tribunal d’Auckland pour avoir tenté d’effectuer « un enregistrement visuel intime », a rapporté la presse locale mardi. Selon des documents judiciaires, il aurait installé une caméra dans « les toilettes mixtes du niveau trois de l’ambassade de Nouvelle-Zélande » dans la capitale américaine en 2017.
« Elle avait été installée à dessein dans un conduit de chauffage » et n’avait été découverte que lorsque qu’un panneau était tombé à terre.
Une soixantaine de personnes travaillaient à l’ambassade à l’époque.

« Une épaissse couche de poussière recouvrait le support artisanal de la caméra, ce qui montre qu’elle était là depuis de nombreux mois ».
L’ADN récupéré sur la carte mémoire de l’engin correspond à celui du suspect.

En amont du procès, la justice avait rejeté la demande d’anonymat du prévenu, qui avait argué que lui et sa famille seraient exposés « à des difficultés extrêmes » si son identité était révélée. 
Il plaide non coupable.

Avec AFP

infos coronavirus