lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

Traversée de l’Atlantique en Stand up paddle : le pari fou d’un pompier

Publié le

Publié le 05/04/2016 à 13:01 - Mise à jour le 05/04/2016 à 13:01
Lecture 2 minutes

Le défi est de taille ! Certains diront même que c’est un pari fou ! Mais Nicolas Jarossay, 38 ans, est déterminé à traverser les 5 000 km du Cap Vert à la Martinique, debout à la rame. 
Dans 3 jours, Nicolas Jarossay partira sur une planche de 7 mètres de long qui a été spécialement conçue. Un compartiment étanche est prévu à l’avant de la planche pour que le rameur puisse se reposer et stocker le matériel technique et la nourriture. À bord, l’aventurier se nourrira exclusivement d’aliments lyophilisés. Pour produire son eau potable, il embarquera des « salinisateurs » manuels.

Pour ce défi, le routeur Patrick Favre sera en lien quotidien avec Nicolas Jarossay. L’équipe médicale de l’hôpital Sainte Marguerite de Marseille spécialisée dans la physiologie subaquatique réalisera le suivi médical. L’homme espère traverser l’Atlantique en 70 jours. 
Budget total : 110 000 euros (13,126 millions de Fcfp) principalement financés par la région Provence Alpes Côte d’Azur. 

Amoureux de la mer, Nicolas Jarossay, originaire de Seine-et-Marne, pratique le windsurf depuis 15 ans et le Stand up paddle depuis 6 ans. L’homme avait déjà battu le record de distance sur 24 heures en Sup sans mettre pied à terre (151 kms), record qui vient d’être battu il y a peu.  

Ce challenge a aussi un but caritatif. Nicolas Jarossay souhaite compléter le financement de sa traversée de l’Atlantique en proposant une opération de financement participatif avec l’achat des 5 000 km de sa traversée. Avec 5 euros (596 Fcfp), chaque personne peut financer 1 km de son exploit. Les fonds seront reversés à l’association « Rêves » qui s’occupe d’enfants et d’adolescents ayant une grave pathologie.

Rédaction Web

infos coronavirus