vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Tourisme : la Nouvelle-Zélande pointe avec humour ceux qui voyagent sous l’influence des réseaux sociaux

Publié le

Quand les mêmes paysages reviennent encore et encore sur les réseaux avec des visiteurs qui posent (presque) toujours de la même manière... Tom Sainsbury intervient. C'est le scenario d'une vidéo promotionnelle diffusée en Nouvelle-Zélande.

Publié le 08/02/2021 à 14:55 - Mise à jour le 08/02/2021 à 14:57
Lecture < 1 min.

Quand les mêmes paysages reviennent encore et encore sur les réseaux avec des visiteurs qui posent (presque) toujours de la même manière... Tom Sainsbury intervient. C'est le scenario d'une vidéo promotionnelle diffusée en Nouvelle-Zélande.

Les frontières de Aotearoa sont fermées aux étrangers depuis le 19 mars mais les Néo-Zélandais, eux, peuvent continuer à visiter leur pays.
Et l’office du tourisme de Nouvelle-Zélande poursuit donc ses vidéos de promotion.

L’une de ces vidéos publiée il y a peu, met en scène Tom Sainsbury, un membre de la « Social Observation Squad ». Il est chargé de repérer et d’arrêter les touristes qui voyagent sous l’influence des réseaux sociaux. Ces fameux instagrameurs qui publient des photos dans le seul but d’être populaire. Vous en avez certainement déjà vu des dizaines de ce genre, du type « faire semblant de s’appuyer contre la tour de Pise », « regarder la mer debout au bord d’une falaise »…

« Nous avons remarqué que les mêmes images ou poses revenaient, maintes et maintes fois, quel que soit l’endroit », explique Bjoern Spreitzer, directeur national de Tourisme Nouvelle-Zélande

Le but de cette vidéo humoristique (à découvrir ci-dessus), est d’inciter les Néo-Zélandais à partager de nouveaux clichés, à visiter d’autres endroits : « Le tourisme est essentiel à la reprise de la Nouvelle-Zélande et Tourism New Zealand s’efforce d’encourager les Néo-Zélandais à voyager au pays, à faire quelque chose de nouveau ».

infos coronavirus