vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Tatouage : une présentatrice de Nouvelle-Zélande devient une des premières à porter le moko kauae

Publié le

La journaliste Maori Oriini Kaipara, porte désormais le moko kauae, tatouage traditionnel facial.

Publié le 27/11/2019 à 15:06 - Mise à jour le 02/12/2019 à 14:30
Lecture < 1 min.

La journaliste Maori Oriini Kaipara, porte désormais le moko kauae, tatouage traditionnel facial.

Ce mercredi, Oriini Kaipara a présenté les informations de midi sur TVNZ. C’est une des premières présentatrices à porter le moko kauae à l’écran. Une petite révolution culturelle chez les Kiwi.

La journaliste qui a également travaillé pour Maori Television, avait déjà fait parler d’elle lorsqu’une entreprise réalisant des test ADN avait révélé qu’elle serait à « 100% » Maori.

Le moko kauae connait un renouveau à Aotearoa. Symbolisant le lien avec les tupuna, ce tatouage traditionnel qui se porte au menton, est arboré par les femmes. Une marque culturelle pas toujours comprise ni acceptée de tous.

De plus en plus de femmes maori tentent de lui redonner une place dans la société moderne.

“This is for us. All of us.” – Oriini Kaipara. It’s not everyday that the moko kauae graces the TVNZ 1 midday news! ?

Posted by TVNZ 1 on Wednesday, November 27, 2019

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.