samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Rencontres extra-conjugales : 32 millions d’infidèles démasqués

Publié le

Publié le 18/08/2015 à 8:39 - Mise à jour le 18/08/2015 à 8:39
Lecture < 1 min.

Le groupe de hackers Impact team a publié mardi la liste des abonnés au site Internet de rencontres extra-conjugales Ashley Madison… Les pirates avaient dérobé il y a un mois les données personnelles de 32 millions de personnes inscrites sur ce site selon Wired.    Ils avaient ensuite menacé de les rendre publiques… Ce qu’ils ont fait.

Des noms, adresses, mails, numéros de téléphone et montants de transactions ont été dévoilés. Les hackers ont également mis à jour les descriptions des internautes infidèles et de ce qu’ils recherchent. « Je suis à la recherche de quelqu’un qui n’est pas heureux à la maison ou tout simplement s’ennuie et recherche une certaine excitation, » écrit un membre qui a fourni une adresse à Ottawa, rapporte Wired. Son nom et son numéro de téléphone sont ceux de quelqu’un qui travaille pour l’Union douanière et de l’Immigration du Canada… 
Il est cependant difficile de savoir si les utilisateurs ont donné de vraies informations au site. 

Sur son site, Ashley Madison se présente comme « la plateforme la plus célèbre dans le domaine de l’infidélité et des rencontres pour personnes mariées ».

Les pirates réclament la fermeture « de façon permanente » des trois sites de la société Avid Life Medi

Rédaction Web

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.