mercredi 28 octobre 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : il vient avec un clown à son entretien de licenciement

Publié le

A Auckland, un employé sur le point d'être licencié a eu une drôle d'idée...

Publié le 17/09/2019 à 17:11 - Mise à jour le 17/09/2019 à 17:11
Lecture < 1 min.

A Auckland, un employé sur le point d'être licencié a eu une drôle d'idée...

Lorsque Joshua Jack a reçu un e-mail se son employeur l’invitant à « une réunion pour discuter de son rôle » dans l’entreprise, il a pris une décision plutôt inattendue : inviter un clown. « Je pensais que c’était soit une promotion, soit pire. Je pensais qu’il valait mieux faire appel à un professionnel et j’ai donc payé 200 $ et engagé un clown », a déclaré Jack. des propos rapportés par NewsHub.

Jack travaillait pour une agence de publicité. La venue du clown n’a rien changé à l’issue de la réunion. Il a été viré. « A part ça, tout s’est bien passé », a plaisanté Jack qui explique que le clown a détendu l’atmosphère en fabriquant des animaux en ballon : une licorne et un caniche… « C’était plutôt bruyant de faire des animaux en ballon, nous avons donc dû lui dire de rester silencieux de temps en temps. »

Depuis Jack a trouvé un autre emploi et recommande le clown à tous ceux qui se retrouveraient dans sa situation un jour…

infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.

Covid-19 : le tourisme mondial en baisse de 70% entre janvier et août

Les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 70% dans le monde sur les huit premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).