fbpx
vendredi 24 janvier 2020
A VOIR

|

Moscou en appelle aux vampires pour combattre les anti-vaccins

Publié le

Confronté à l'essor du mouvement anti-vaccins, la ville de Moscou a recruté des vampires assoiffés de sang, pour souligner l'importance de se faire immuniser.

Publié le 29/11/2019 à 9:55 - Mise à jour le 29/11/2019 à 9:55
Lecture < 1 min.

Confronté à l'essor du mouvement anti-vaccins, la ville de Moscou a recruté des vampires assoiffés de sang, pour souligner l'importance de se faire immuniser.

Le département de la Santé de la capitale russe a lancé cette semaine sur Internet une vidéo dont le héros est un effrayant vampire, accompagné de sa fille, qui demande à un médecin si sa petite peut boire sans risque le sang de personnes non vaccinées.

Le docteur, qui relève qu’il serait sans doute bien de ne pas boire de sang du tout, note qu’il serait particulièrement dangereux de consommer l’hémoglobine de quelqu’un qui n’a pas été vacciné. 

“C’est donc pour ça que certains parents sont contre la vaccination, pour nous empêcher de mordre leurs enfants ?”, demande alors le Dracula moscovite.

La vidéo s’achève par un appel à vacciner les enfants, alors qu’en Russie, comme ailleurs en Europe et aux Etats-Unis, un mouvement anti-vaccin gagne du terrain.

Plusieurs responsables moscovites ont appelé aussi jeudi à rendre la vaccination obligatoire. Ce qu’a fait la France récemment pour combattre la baisse des taux de vaccination. 

L’Organisation mondiale de la santé et le programme de l’ONU pour l’Enfance, l’Unicef, ont averti en juillet que la vaccination connaissait un recul inquiétant à travers le monde. En première ligne la rougeole.

La Russie et trois autres ex-républiques soviétiques – Ukraine, Kazakhstan et Géorgie – représentaient au 1er semestre 2019 78% des cas de rougeole. 

Les anti-vaccins s’appuient sur des études scientifiques mensongères pour prétendre qu’il y a un lien entre vaccination et autisme.

Par ailleurs, une étude l’année dernière de l’Université George Washington avait établi que des trolls informatiques russes étaient derrière une campagne anti-vaccins sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis.

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Premiers soldes de l’année : le retour des bonnes...

C’est parti pour les premiers soldes de 2020. Jusqu’au 9 février, les commerces affichent des réductions pour écouler les stocks et attirer la clientèle. Cette démarche commerciale vise à re-dynamiser l’activité, car au lendemain des fêtes de fin d’année, les boutiques du centre-ville de Papeete avaient tourné au ralenti.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X