lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Le gagnant de Koh Lanta reverse ses gains à une association

Publié le

Publié le 26/07/2015 à 14:36 - Mise à jour le 26/07/2015 à 14:36
Lecture < 1 min.

Le coeur sur la main. Marc, le gagnant de Koh Lanta l’avait annoncé : il désirait reverser l’intégralité de ses gains, 100 000 euros (plus de 11 millions de Fcfp), à l’association Terre de vie. C’est chose faite. « J’ai reversé 30 000 euros au mois de décembre parce que j’avais anticipé que j’étais potentiellement gagnant. Et la semaine dernière, j’ai reversé les 70 000 euros restants. Je peux vous dire que j’ai anticipé la victoire, car j’avais une idée de pour qui les gens allaient voter », a déclaré Marc à Purepeople.
Terre de vie est une association basée dans la région de Nantes en métropole. Elle vient en aide aux enfants en difficulté partout dans le monde.

« Je suis venu pour le jeu, pas pour l’argent. Je comprends que ce soit une motivation pour certains candidats qui en ont besoin », a-t-il expliqué sur le site MyTF1News.
Marc aime aider les autres et est très attaché à sa religion. « La spiritualité a une place très importante dans ma vie. Je vais très souvent à l’église. Je fais partie de la chorale de mon église et puis j’ai en prévision d’être diacre un jour. C’est mon truc », a-t-il confié au Figaro. 

La finale de l’émission Koh Lanta a été diffusée le 24 juillet sur Tahiti Nui Télévision. 

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.