samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

La discrète visite de Barack Obama en Polynésie

Publié le

Publié le 12/03/2017 à 14:56 - Mise à jour le 12/03/2017 à 14:56
Lecture 2 minutes

Charismatique Président des Etats-Unis, élu en 2009 et réélu en 2013, prix Nobel de la Paix, Barack Obama a été l’homme le plus puissant de la planète, et il est encore très apprécié… même en Polynésie. 

Dès la publication de notre article, lundi matin, de nombreux internautes ont proposé de lui réserver mercredi un accueil somptueux, voire de l’accueillir chez eux. Ce ne sera sans doute pas possible… et il est même probable que très peu de Polynésiens puissent le voir : l’Etat, le Pays et le Consulat des Etats-Unis sont particulièrement discrets sur cette visite.

Question de sécurité d’abord : pas question de dévoiler le moindre dispositif, ni le moindre programme : ces informations pourraient nuire à la sécurité de l’ancien Président.

Cette visite se prépare dans le plus grand secret depuis plus de deux mois. Même l’hôpital a été discrètement prévenu, pour prévenir tout souci sanitaire. Mais qu’est-ce qui pousse Barack Obama à se rendre en Polynésie ? Et pour si longtemps, certaines sources évoquant un séjour d’un mois ?

Première hypothèse : il vient achever ses mémoires et a besoin de calme. Barack Obama avait annoncé qu’il consacrerait du temps à sa famille et à l’écriture après avoir quitté la Maison Blanche. Or, selon le Financial Times, la maison d’édition Penguin Random House serait prête à acheter les mémoires du couple Obama pour 60 millions de dollars (6,7 milliards Fcfp), un record en la matière. 

Deuxième hypothèse : il vient simplement se ressourcer après huit ans à la tête du pays le plus puissant du monde, et plusieurs mois de combat, par médias interposés, avec son successeur Donald Trump. L’actuel Président des Etats-Unis a même accusé son prédécesseur de l’avoir mis sur écoute. Alors, de simples vacances ? Ce serait un beau coup de pouce pour notre tourisme.

Il semble en tout cas qu’aucun rendez-vous politique ne soit prévu… du moins pas officiellement.

Peu importe la nature de son séjour : il ne sera pas question de bains de foule. L’hôtel Le Brando, où l’ancien Président devrait se rendre au début de son séjour, aurait pris des mesures pour empêcher toute photo : les téléphones portables pourraient être interdits dans certaines zones.

Quant au passage de Barack Obama à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, il devrait être très discret et sous haute surveillance : pas de ‘ori Tahiti pour lui à la descente de l’avion… et pas de selfie avec lui, au grand désespoir des nombreux internautes qui lui ont exprimé leur attachement.
 

Mike Leyral

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.