mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

Kanya Sesse : Née sans jambes, sa différence est un atout de charme

Publié le

Publié le 25/09/2015 à 10:22 - Mise à jour le 25/09/2015 à 10:22
Lecture 2 minutes

Abandonnée au pied d’un temple bouddhiste en Thaïlande et née sans jambes,  cette jeune femme n’a pas eu une vie facile. 
A l’age de 23 ans elle est une des mannequins les plus courtisées. Elle travaille avec les plus grandes marques dans le monde. Son métier lui permet de gagner près de 1000 dollars par jour (soit 110.000 Fcpf).
Lors d’une interview accordée au Huffington Post elle confie : « J’adore montrer aux gens à quoi la beauté peut ressembler. Mes photos représentent ma force. Je n’ai pas besoin de jambes pour me sentir sexy ». 

Kanya Sesser , aussi adepte de sports extrêmes est passionnée de skateboard. Se servant de ses mains pour réaliser toutes sortes de figures et espère participer aux Jeux paralympiques en 2016, en Corée du Sud. 
Elle a donc su faire de sa différence une force.
 
Dans le même esprit, une autre mannequin, Winnie Harlow atteinte de vitiligo, avait fait le buzz en 2014. Elle devenait l’égérie de la marque barcelonaise Desigual. Elle était sortie de l’anonymat en participant à l’émission « America’s Next Top Model » alors qu’elle avait 19 ans. Elle déclarait alors à l’AFP : « Je pourrais m’appeler la porte-parole du bonheur ».

Voici deux beaux exemples de parcours de vie qui en inspireront certainement d’autres.

Rédaction Web

Vidéo publiée sur Youtube par Caters TV

infos coronavirus