mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Ils inventent le bracelet anti-requin

Publié le

Publié le 27/08/2016 à 8:48 - Mise à jour le 27/08/2016 à 8:48
Lecture < 1 min.

Sans diminuer la performance, les bracelets Shark Shocker en néoprène pèsent à peine 100 grammes et ne comportent pas d’électronique, ni de batterie, simplement de puissants aimants de néodymium.

Ces aimants, qui peuvent notamment perturber le fonctionnement d’un pace-maker, auraient le pouvoir de perturber les ampoules de Lorenzini des requins c’est-à-dire les récepteurs sensoriels qui leur permettent de se diriger dans l’océan. Ils désorienteraient les requins et les éloigneraient du bracelet.

La marque a notamment testé le leash sur une fausse jambe à base de viande fraîche, qui a repoussé des requins tigres, alors que ces derniers s’étaient jetés sur cette même fausse jambe, sans le leash.

Un essai très concluant (voir vidéo ci-dessous) qui ne doit pas faire oublier que ce produit est destiné à réduire le risque de danger mais ne garantit pas la protection totale de la personne qui le porte. 

Rédaction web

infos coronavirus