lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Harcelé, des bikers l’escortent à la sortie du collège

Publié le

EDUCATION - Alors que depuis jeudi, le cyber-harcèlement est au cœur de toutes les attentions à Tahiti avec plusieurs intervenants qui sensibilisent des élèves de plusieurs lycées et collèges du fenua, en métropole, c'est une quinzaine de motards qui se sont rendus à la sortie d'un collège de Tours pour venir chercher un élève victime de harcèlement.

Publié le 27/04/2019 à 8:11 - Mise à jour le 18/06/2019 à 10:40
Lecture < 1 min.

EDUCATION - Alors que depuis jeudi, le cyber-harcèlement est au cœur de toutes les attentions à Tahiti avec plusieurs intervenants qui sensibilisent des élèves de plusieurs lycées et collèges du fenua, en métropole, c'est une quinzaine de motards qui se sont rendus à la sortie d'un collège de Tours pour venir chercher un élève victime de harcèlement.

Une quinzaine de motards se sont rendus vendredi en fin d’après-midi devant un collège de Tours (Indre-et-Loire) pour apporter leur soutien à un jeune garçon victime de harcèlement scolaire dans son précédent établissement, qu’il a quitté il y a peu de temps,

A la sortie des cours, les membres de l’association Lag Spirit, venus des rangs de la police, des douanes et de la gendarmerie, sont donc venus chercher Valentin, 12 ans, devant son nouveau collège pour le ramener chez lui en moto. « On vient le soutenir, lui montrer qu’on est là, qu’il n’est pas tout seul« , explique Oly, le président de l’association.

Comme Valentin, deux autres adolescents ont reçu le soutien des Lag Spirit, en région parisienne et en Normandie. Les motards protecteurs assurent qu’ils ne cherchent pas à faire peur, mais à rassurer les jeunes harcelés. « Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n’aboutissent pas tout le temps, on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider« , explique le président de l’association.

Les Lag Spirit interviennent aussi auprès des familles en les accompagnant dans les procédures pour déposer plainte, ou la rédaction des lettres envoyées au rectorat.

Rédaction web avec France Bleu Touraine

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.