mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Entre requins et méduses, deux plongeurs ont dérivé 48 heures dans le Pacifique

Publié le

Publié le 11/09/2016 à 15:56 - Mise à jour le 11/09/2016 à 15:56
Lecture 2 minutes

Jorge Morales et Darío Rodríguez ont été sauvés vendredi 2 septembre, mais ils sont ensuite restés quatre jours à bord du navire militaire qui les a repêchés, récupérant des forces et participant aux efforts pour retrouver deux autres plongeurs colombiens portés disparus. 
 
Observer la nuit tomber, à l’issue de leur première journée de dérive, a été un moment particulièrement difficile, a raconté Jorge Morales. Ils ont alors appliqué des techniques de survie, se sont “serrés dans les bras et blottis” en “position foetale pour maintenir de la chaleur”.
Pour lutter contre le froid glacial de l’océan, ils ont pris le soin d’uriner l’un tout près de l’autre, sans se détacher. 
 
Pendant ces près de 48 heures, des requins ont tourné autour de deux plongeurs colombiens mais ne les ont pas attaqués, parce qu’ils ne sont pas agressifs, ont-ils expliqué. En revanche, des méduses “nous ont attaqués. Quelle douleur, vraiment très forte. Je ne sais pas combien elles étaient, mais on a passé un sale moment”, a dit Jorge Morales. 
 
Leurs visages brûlés par le soleil en surface, ils ont ensuite abordé leur deuxième nuit dans l’eau, “tremblant de froid” sans arrêt. Ils ont alors “déliré”, parlant “comme dans un rêve”.
Penser à leurs familles leur a permis de garder espoir, a-t-il encore raconté mercredi, affirmant ne pas prévoir de plonger de sitôt.  
Ils ont compris que des secours pouvaient être dans les parages quand ils ont entendu un bruit de moteur d’avion. Ils l’ont finalement vu approcher, son équipage saluant les plongeurs. 
 
Les deux hommes plongeaient en immersion il y a une semaine près de l’île de Malpelo, au large de la Colombie, quand ils ont été séparés du reste de leur groupe par des forts courants. 
 
Outre ces deux plongeurs, un plongeur australien avait été retrouvé un jour plus tôt. Deux autres plongeurs colombiens, un homme et une femme, sont toujours recherchés. 

AFP

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction