vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Ce missionnaire mormon n’a vraiment pas de chance

Publié le

Publié le 22/03/2016 à 11:46 - Mise à jour le 22/03/2016 à 11:46
Lecture < 1 min.

Il s’appelle Mason Wells, il a 19 ans, et il a déjà vécu trois attentats. Blessé mardi au visage et aux jambes, lors des explosions de Bruxelles, ce missionnaire américain est un miraculé. 
Le 13 novembre, il était également présent à Paris alors que la capitale était la cible des attentats qui ont tué 130 personnes. 
Le missionnaire était aussi à Boston le 15 avril 2013… date des attentats qui ont fait trois morts et des centaines de blessés pendant le marathon. Il attendait sa mère, participante, à côté de la ligne d’arrivée et s’en est sorti indemne. 
« Je pense que la plupart d’entre nous serions choqués, mais c’est quelqu’un qui a une capacité particulière à supporter ce type d’évènements » explique l’évêque mormon Scott Bond du LDS Church de Sandy, dans l’Utah. 
interrogé par le Daily news, il ajoute : « c’est le genre de jeune homme qui parvient à tirer du positif de toute situation. C’est un jeune homme incroyable! ». Son père, Chad Wells, confirme : « Je pense que l’expérience de Boston lui a appris à garder son calme ».
Mason Wells était avec trois autres missionnaires mormons, blessés eux aussi mardi. 

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu