mercredi 27 mai 2020
A VOIR

|

Barack Obama donne son nom à une nouvelle espèce de parasite

Publié le

Publié le 09/09/2016 à 16:29 - Mise à jour le 09/09/2016 à 16:29
Lecture 2 minutes

La description détaillée de cette nouvelle espèce, la « Baracktrema obamai », fait l’objet d’une présentation dans la dernière édition de la revue spécialisée « Journal of Parasitology » parue jeudi.
 
Le parasitologue qui a découvert ce nouveau ver plat, le professeur Thomas Platt, explique sa décision de le nommer ainsi par le fait d’avoir découvert que sa famille et celle du président Obama ont un ancêtre commun.
 
« J’ai donné, à de nombreuses espèces, les noms de personnes que j’admire comme mon beau-père, mon directeur de thèse de doctorat et de bons amis scientifiques ou zoologistes amateurs », précise Thomas Platt, qui vient de prendre sa retraite du Saint Mary College dans l’Indiana.
 
Un grand nombre de personnes voient les parasites de façon très négative et c’est compréhensible, relève Thomas Platt, une autorité dans ce domaine.
 
Mais les scientifiques qui étudient ces petits vers les considèrent « magnifiques et résistants », assure-t-il dans un communiqué.
 
« Ils doivent surmonter des obstacles incroyables pour survivre comme résister au système immunitaire des tortues qu’ils infectent pour atteindre l’âge adulte et se reproduire », poursuit-il.
 
Le Baracktrema obamai a une parenté éloignée, et probablement des ancêtres communs, avec les vers parasites responsables de la schistosomiase, une maladie humaine dévastatrice frappant des millions de personnes annuellement dans les pays en développement.
 
Selon les scientifiques, étudier l’histoire de l’évolution de ce groupe de vers pourrait aider à comprendre leurs origines et celle de la schistosomiase, ouvrant potentiellement la voie à des traitements.
 

AFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les dispositifs de sauvegarde de l’emploi divisent les syndicats

Les dispositifs DiESE (Dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi) et DESETI (Dispositif de sauvegarde de l’emploi des travailleurs indépendants), créés par la loi...

Le second tour des municipales aura finalement lieu le...

Fin du suspense : le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, a tranché vendredi Édouard Philippe, en "assumant" avec force son choix de faire reprendre sans plus tarder "la vie démocratique", malgré des divergences vives jusque dans sa majorité.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV