mardi 17 mai 2022
A VOIR

|

À 112 ans, le doyen des Français décède de la Covid-19

Publié le

L'homme vivait seul chez lui et "avait toute sa tête", a témoigné sa fille.

Publié le 15/12/2021 à 11:27 - Mise à jour le 16/12/2021 à 10:22
Lecture < 1 min.

L'homme vivait seul chez lui et "avait toute sa tête", a témoigné sa fille.

Marcel Meys, 112 ans, connu pour être récemment devenu l’homme le plus âgé de France, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’hôpital de Vienne, en métropole, après avoir contracté la Covid-19.

“Il vivait toujours chez lui mais il a eu le Covid et la situation s’est dégradée, il était placé sous oxygène, ils ont fait l’impossible mais comment voulez-vous, à 112 ans…”, a déclaré à l’AFP Nicole Boiron, la fille unique de ce supercentenaire.

Marcel Meys avait été hospitalisé depuis le 2 décembre. Il était né le 12 juillet 1909 à Saint-Julien-de-l’Herms (Isère) et vivait toujours dans sa maison de Saint-Romain-en-Gal (Rhône). “Il était heureux parce qu’il était chez lui, il avait toute sa tête, il vivait seul mais il était bien aidé”, avec notamment l’assistance d’aides à domicile, selon sa fille.

Ancien ambulancier, M. Meys était veuf depuis 1998. Il était devenu le doyen des Français le 5 octobre dernier, après le décès de Jules Théobald, un ancien docker et marin-pêcheur martiniquais de 112 ans résidant à Fort-de-France.

Le Rhodanien avait été déclaré une première fois – à tort – homme le plus âgé de France en octobre 2019. Contacté à l’époque par l’AFP, il s’était dit “fier” de cette distinction qui, finalement, revenait en réalité à un autre. Aucun organisme officiel ne décerne le “titre” de doyen en France.

Ses obsèques se tiendront mercredi 22 décembre à Sainte-Colombe, une commune voisine de Saint-Romain-en-Gal, a précisé sa fille.

infos coronavirus