lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Rugby : ces joueurs du fenua qui évoluent en métropole

Publié le

Tearere Tetua et François Tardieu, deux Polynésiens, s'illustrent depuis plusieurs années à Blagnac en métropole, en rugby.

Publié le 20/09/2019 à 12:00 - Mise à jour le 20/09/2019 à 14:09
Lecture 1 min.

Tearere Tetua et François Tardieu, deux Polynésiens, s'illustrent depuis plusieurs années à Blagnac en métropole, en rugby.

Tearere Tetua, de Raiatea, évolue depuis trois ans dans le club Blagnac Rugby Féminin (BRF), à Toulouse. Cette saison, elle entre dans la division élite de son équipe et participe au championnat du top 16, le plus haut niveau féminin en métropole. Le week-end dernier, le Blagnac Rugby Féminin a battu 77 à 0 le club de l’Ovalie Caennaise. Ce samedi, elle jouera contre le club de Clermont, l’ASM Romagnat. “Je suis fière de représenter mon île ici. Je vais me battre pour représenter au mieux les couleurs du fenua” nous confie la jeune femme.

François Tardieu est quant à lui en métropole depuis quatre ans pour ses études. Il a été formé au centre d’Agen Rugby. Cette saison, il a été recruté à Blagnac au poste d’ailier en fédérale 1. C’est le troisième niveau du rugby français. Le week-end dernier, son équipe a joué contre Lannemezan. Blagnac s’est imposé de 26 à 16. L’équipe de François affrontera Tarbes ce dimanche.

REPORTAGEOriano Tefau

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires