mardi 15 octobre 2019
A VOIR

|

Jeux du Pacifique : la délégation de Tahiti de retour au fenua

Publié le

Les officiels ont accueilli samedi soir, à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, les athlètes de Tahiti qui ont participé aux 16e Jeux du Pacifique, à Apia, aux Samoa.

Publié le 21/07/2019 à 11:22 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

Les officiels ont accueilli samedi soir, à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, les athlètes de Tahiti qui ont participé aux 16e Jeux du Pacifique, à Apia, aux Samoa.

Après deux semaines de compétition intense, Tahiti s’est hissé à la 4e place des Jeux du Pacifique en nombre de médailles, en remportant un total de 119 médailles, dont 35 en or, 39 en argent et 45 en bronze.

Bien que n’ayant pas participé aux mini-jeux du Vanuatu en 2017 et avec une participation à seulement 20 des 26 disciplines de ces Jeux, les athlètes de Tahiti ont défendu avec honneur les couleurs du fenua, permettant à la Polynésie française de renouer avec sa position parmi les meilleurs du Pacifique dans les différentes disciplines sportives.

Dans un communiqué, le gouvernement de la Polynésie française tient à féliciter tous les athlètes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes lors de ces Jeux, mais aussi les entraîneurs, les familles et tous ceux qui ont participé à ce déplacement.

Les prochains Jeux du Pacifique auront lieu aux îles Salomon.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :