lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

PSG, retraites : la CTC tire la sonnette d’alarme

Publié le

Publié le 26/06/2017 à 8:38 - Mise à jour le 26/06/2017 à 8:38
Lecture 2 minutes

La CTC s’est penchée sur l’exercice 2010-2016 des « affaires sociales et solidarité » de la Polynésie. Et son constat est inquiétant.

Elle conclut à une « situation financière précaire » de la PSG, « notamment en raison des déficits subis par le régime des salariés, dont la masse financière domine largement celle des deux autres régimes ».

La PSG subit donc des « dépenses croissantes » (+16% entre 2010 et 2015) en raison notamment du coût de l’assurance maladie et de l’assurance vieillesse.

« Face à ce volume de dépenses en expansion, les conditions d’un pilotage efficace ne sont pas réunies, tant en raison de l’insuffisance des données que de l’absence d’évaluation des politiques sociales », écrivent les magistrats financiers qui appellent le Pays à des « réformes fondamentales ».

Ceux-ci notent, en outre, que la Polynésie fait face « à une forme d’évasion sociale touchant les hauts-revenus ». Des non-salariés organisent « parallèlement à leur activité principale, le montage d’une structure au sein de laquelle ils se salarient, pour ne plus cotiser au régime des non-salariés » ce qui permet d’alléger « l’impact des cotisations sur leurs revenus ».

Des entreprises, elles, tentent de rogner sur leurs charges par des « montages ». « Des patentes sont indûment prises pour succéder à une activité salariale, ce qui permet à l’employeur d’économiser des charges sociales mais prive l’ex-salarié de contribution à une assurance retraite ». Un procédé « pas régulier » à partir du moment où les missions du patenté sont identiques à celles qu’il avait en tant que salarié.

Horizon de viabilité limité pour les retraites

Des retraites, il en est justement beaucoup question. « Pierre d’achoppement de l’équilibre du système », selon la CTC, leur coût global est « passé en 20 ans de 25% à 39% des dépenses de la PSG ». 

« Leur trajectoire financière est insoutenable à court terme (…) Confronté au vieillissement démographique, à des perspectives économiques moins favorables (…), le régime de retraite polynésien des salariés ne peut compter que sur un horizon de viabilité très limité », s’inquiète la CTC.

A titre d’exemple, « s’agissant de la tranche A, les fonds disponibles représentent moins d’une année de prestations ».

Le rapport de la CTC s’achève par les traditionnelles recommandations qui sont au nombre de huit.

Elle préconise notamment « d’améliorer le pilotage financier de » la PSG par une « meilleure coordination » des différents organismes, « d’accélérer la réforme du pilotage des dépenses de santé », ou encore de « prendre une décision dès 2017 sur des mesures correctrices pour la tranche A » des retraites « visant à reculer l’horizon de viabilité du régime au moins à 2030 ». Bref, la CTC attend avec impatience la fameuse réforme de la PSG promise depuis deux ans…
 

Rédaction web

 
 
 
 
 

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV