lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Leptospirose : une augmentation de 78.5% des cas

Publié le

Publié le 19/02/2017 à 16:21 - Mise à jour le 19/02/2017 à 16:21
Lecture 1 min.

Avec les intempéries, les cas de leptospirose ont fortement augmenté. 25 cas de leptospirose ont été déclarés ces deux dernières semaines, note le bureau de veille sanitaire. Une augmentation de 78,5% par rapport à la quinzaine précédente.

La majorité des cas se trouve à Tahiti. Les communes les plus touchées depuis les intempéries du 22 janvier dernier sont Punaauia, Faa’a et Pirae. Avec les intempéries, le risque de transmission de la leptospirose reste élevé. le bureau de veille sanitaire appelle donc à une extrême vigilance.  

La leptospirose est une maladie fréquente et grave (pouvant entraîner des décès), causée par des bactéries (leptospires) qui pénètrent dans le corps à travers la peau (surtout si elle est fragilisée), à travers les muqueuses ou encore par des blessures (même petites), lors de contacts prolongés avec la boue ou de l’eau sale, souillée par les urines d’animaux (rats, cochons, vaches, chiens, ..). 

Les recommandations :

– protection des plaies avec un pansement imperméable

– limitation des contacts avec la boue et l’eau douce : porter des bottes, ne pas se baigner aux embouchures des rivières

– dératisation et contrôle des pullulations de rongeurs par la gestion des déchets

– consultation médicale en urgence dès les premiers signes.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires