lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Heiva tuaro maohi : Moehau Tematahotoa et Ehuta Teriitua, les aito de Rimatara

Publié le

Publié le 14/07/2018 à 13:41 - Mise à jour le 14/07/2018 à 13:41
Lecture 1 min.

L’île de Rimatara, aux Australes, regorgent de sportifs. Qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, pas de répit pour Moehau Tematahotoa. Déjà champion en 2016 avec une charge de 30 kilos, cette année il visait la catégorie des aito. Le sportif insiste : “Les autres ne se reposent pas, ils s’entraînent aussi. Alors, pas question de s’arrêter si on veut gagner… Il faut être courageux. Il y a beaucoup d’athlètes mais un seul remportera la victoire.”

Et c’est une victoire remportée haut la main. Moehau a fini la course de la catégorie reine à la première place.  Il a parcouru les 1,2 kilomètre avec sa charge de 50 kilos en 6 minutes et 16 secondes. 

> Ne pas baisser les bras 

Un autre sportif de l’île de Rimatara s’entraîne sans relâche. Ehuta Teriitua avait remporté la 1ère place chez les aito en 2014. Lui préfère s’entrainer au petit matin. Avant le lever du jour, il court 1,7 kilomètre avec 70 kilogrammes sur les épaules. Le Polynésien explique : “Il n‘y a pas de secret. Pour gagner, il faut s’entraîner. “

Pas question pour ces athlètes de baisser les bras, ils savent très bien qu’à Rurutu, Raivavae ou encore Huahine, d’autres athlètes continuent de s’entrainer pour les prochaines compétitions. Il faut aussi compter ceux des autres îles du Pacifique comme Hawaii, Samoa ou la Nouvelle-Zélande. Avec plus de concurrents en lice, la tâche s’avère plus difficile.
 

Moea Pierron et Samuel Ravatua-Smith

 

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires