lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Aires marines gérées : le « oui mais » des associations

Publié le

Publié le 29/01/2018 à 16:54 - Mise à jour le 29/01/2018 à 16:54
Lecture 2 minutes

Elles ne sont pas opposées mais pas complètement pour non plus. Les associations de protection de l’environnement estiment que le projet du gouvernement de faire de la Polynésie française « la plus grande aire marine gérée (AMG) au monde » est un bon point. Elles souhaitent y contribuer pour veiller à ce que ce soit bien « géré ».
 
Solane Opeta, vice-présidente de Rahui Nui no Tuha’a Pae explique :
 
« Vu ce que le gouvernement souhaite mettre en place, nous sommes avec eux. Nous voulons participer à tout ce qui se passe. »
 
 Derrière cette volonté de contribuer, se cachent certaines craintes de la part des associations. Elles craignent que le mot « gérée » ne soit pas si bien respecté. Solange Opeta reprend :
 
« La crainte de l’AMG c’est qu’on ne sache pas s’arrêter parce que l’océan est immense. S’il arrive un jour où s’est mal géré, on ne pourra plus avoir de poissons dans nos assiettes. »
 

Dans les faits, les défenseurs de l’espace maritime polynésien aimeraient voir plus qu’une aire marine gérée. Ils prônent l’aire marine protégée (AMP) qui assure un niveau de protection supérieure aux espèces qui vivent dans les eaux. Vincent Rivage, représentant de l’organisation Sea Shepherd à Tahiti, argumente :
 
« Nous, nous avons plus une option sur une aire marine protégée. Aire marine gérée mérite d’être un peu plus poussé au niveau de la protection de l’environnement. L’AMP reste le projet le plus sûr pour la protection des espèces marines. »
 

Comme l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature), les associations recommandent la protection stricte d’au moins 30% des eaux polynésiennes.
 
Pour Vincent Rivage, il faudrait que le gouvernement mette en place certaines aires marines protégées dans cette grande aire marine gérée :
 
« Il faudrait qu’il accepte les projets d’AMP qui existent actuellement comme le rahui des Tuha’a Pae ou l’aire marine protégée des Marquises. Ce serait déjà une bonne avancée. »
 
Un texte sur les aires marines gérées devrait être présenté à l’assemblée avant les élections. 

Rédaction web avec Jeanne Tinorua et Brandy Tevero  

Vincent Rivage, représentant de l’organisation Sea Shepherd à Tahiti

Solane Opeta, vice-présidente de Rahui Nui no Tuha’a Pae

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires