lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Un naufragé hélitreuillé à Huahine

Publié le

Publié le 10/11/2018 à 17:42 - Mise à jour le 07/06/2019 à 17:22
Lecture 2 minutes

Dans la nuit de samedi à dimanche, la disparition d’une embarcation a été signalé à la gendarmerie qui a immédiatement appelé le JRCC. Le bateau avait été vu pour la dernière fois au niveau de la passe d’Avapehi (Fare) à Huahine.
 
Deux hommes étaient partis faire de la chasse sous-marine et, n’ayant pas retrouvé leur embarcation à bord de laquelle un troisième homme était resté, ont regagné la rive à la nage avant de donner l’alerte. Le bateau ne disposait d’aucun moyen d’alerte (téléphone, radio VHF, balise de détresse, fusées) ni d’équipement de
survie ou de repérage.
 
Aucun navire n’étant disponibles à proximité, le JRCC a demandé l’engagement de l’hélicoptère Dauphin. Vers 3 heures du matin, l’équipage d’alerte a décollé de Papeete et a débuté ses recherches sur zone avec des conditions de visibilité moyenne et une mer agitée.
Mais après plus d’une heure de recherche, l’embarcation avec un homme faisant des signes est repérée à environ 5 miles nautiques (9,2 km) de la passe d’Avapehi.

À 4 h 55 le naufragé, en bonne santé mais légèrement choqué, est hélitreuillé, puis déposé à l’aéroport de Huahine pour être pris en charge par les pompiers.
 
A l’occasion de ce sauvetage, le JRCC Tahiti tient à rappeler à nouveau les règles de sécurité. « Quand on part en mer, même dans le lagon pour une activité de loisirs nautiques, telle que la pêche sous-marine. Il est impératif d’emporter à bord un moyen d’alerte pour informer au plus vite les organismes de secours et de disposer d’équipements de repérage et de survie ». En cas d’incident contactez le JRCC par VHF canal 16 ou par téléphone en composant le « 16 » (numéro gratuit), ou déclenchez (en particulier si vous êtes hors de portée VHF ou téléphone) votre balise de détresse en continue (type PLB ou EPIRB).

Rédaction web

 
 

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV