lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Meurtre de Moearii à Papara : six personnes renvoyées aux assises

Publié le

Publié le 08/03/2017 à 15:59 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture 2 minutes

Un fait divers sordide et empreint d’une violence sauvage qui avait provoqué une grande vague d’émotion en Polynésie. Neuf personnes avaient été mises en examen. Six se retrouveront aux assises, les trois autres rendront des comptes devant le tribunal correctionnel selon l’ordonnance de mis en accusation qui vient d’être rendue.

Ce  samedi 19 juillet 2014, Moearii Terevaura, 22 ans, et son frère se rendent dans le quartier Afarerii  de Papara. Ils sont déterminés à récupérer un appareil Bose appartenant à leur sœur.
 
Mais très vite les deux jeunes hommes sont pris à partie puis rapidement tabassés par neuf jeunes âgés de 18 à 28 ans. La violence est aveugle et terrible, notamment pour Moearii qui mourra de ses blessures suite à un grave traumatisme crânien. Miraculeusement son frère s’en sortira malgré de nombreuses blessures.

Face à cette violence inouïe, une marche blanche sera organisée à Papara et une ambiance tendue règnera de longues semaines dans le quartier entre les familles des mis en cause et celle de la victime.

Après plus de deux ans d’enquête, l’ordonnance de mise en accusation vient d’être rendue et la justice a décidé de renvoyer en cour d’assises six des neuf mis en examen.
 
Le traumatisme crânien étant la cause du décès, la justice a tenté de faire la part des choses entre ceux qui avaient frappé la victime à la tête – et donc entraîné la mort du jeune homme -, et les autres. Ces derniers eux devront répondre de leurs actes au tribunal correctionnel.

Lors du procès d’assise, qui devrait se dérouler lors de la prochaine session, en juin, les six accusés répondront du chef d’accusation de violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner en réunion. Ils encourent 20 ans de réclusion criminelle.

 

Bertrand Parent

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires