dimanche 13 octobre 2019
A VOIR

|

Insécurité : la Cathédrale ferme ses portes

Publié le

Publié le 06/12/2015 à 14:59 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture 2 minutes

Dans son bulletin du dimanche 6 décembre, le Père Christophe publie un courrier adressé au maire de Papeete fin novembre. Dans cette lettre, le Père Christophe annonce la fermeture de la Cathédrale de Papeete “en dehors des heures des offices religieux”. Il évoque “l’insécurité générée autour et dans la cathédrale par la présence de deux personnes clairement identifiées”. Des personnes qui sont “actuellement presque à demeure autour de la Cathédrale.” Le religieux évoque également l’incapacité de “l’autorité civile” à assurer “une véritable sécurité autour” de la Cathédrale. 

“On constate quotidiennement qu’il y a beaucoup de SDF”, admet un agent de sécurité de la commune de Papeete. Mais il raconte qu’à chaque intervention des forces de l’ordre, le Père Christophe est intervenu pour protéger ses “brebis”. “Plusieurs fois on leur a demandé de ne pas trop rester autour de la Cathédrale parce qu’il y a une école et surtout, ils boivent vraiment tous les jours”, explique-t-il. “On ne les chasse pas, on les invite juste à changer de place, à être à des endroits moins visibles pour la population et pour les touristes également”, poursuit l’agent. Ils sont trois, en collaboration avec la police, à faire des rondes dans cette zone de Papeete. 

Pour Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale, “Il y a pas mal d’insécurité au niveau de la Cathédrale, surtout en fin de journée. Quand la nuit tombe, il y a de plus en plus de sans domicile fixe et il y a effectivement un sentiment d’insécurité très important.” Selon lui, la sécurité est du ressort de la municipalité. “D’un côté, Père Christophe a son devoir d’aider les pauvres. Je comprends aussi qu’il vienne en aide (…) Mais de l’autre côté, les SDF sont un peu démunis et agressent les gens pour avoir une petite pièce.”

Le bulletin PK0 du dimanche 6 décembre :

Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV