dimanche 13 octobre 2019
A VOIR

|

Accusé d’avoir tué son beau-frère à coups de couteau

Publié le

Publié le 24/11/2016 à 13:19 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

Ce jour-là, le quadragénaire avait participé à un tournoi de pétanque au cours duquel il s’était fortement alcoolisé. De retour dans le quartier familial, il avait croisé son beau-frère et trois amis de ce dernier, eux-aussi éméchés. Selon les déclarations du mis en cause, la victime l’aurait insulté puis lui aurait lancé une boule de pétanque dans le thorax. Des affirmations que l’enquête n’a cependant pu confirmer.

Une chose est sûre : le quadragénaire est alors entré dans le domicile de son beau-père pour en ressortir avec un couteau de cuisine doté d’une lame de 25 centimètres. Puis il a porté plusieurs coups à son beau-frère, l’un atteignant le thorax. La victime était décédée peu de temps après son admission à l’hôpital en raison d’une hémorragie interne.

L’accusé a reconnu l’agression lors de ses interrogatoires mais a nié avoir voulu tuer son beau-frère.

Le psychiatre qui s’est entretenu avec lui  n’a décelé aucune pathologie mentale mais l’a néanmoins dépeint comme “dangereux”.
Placé durant onze mois en détention provisoire, Andrick Puhia se trouve aujourd’hui sous bracelet électronique et comparaitra donc libre à son procès. Pour violence avec arme ayant entrainé la mort sans intention de la donner, il encourt 20 années de réclusion criminelle à Nuutania.

Quatre autres affaires sont inscrites au rôle de cette dernière session de l’année de la cour d’assises. Elles concernent des dossiers de viol sur mineur. Pour trois d’entre-elles, des pères ou des beaux-pères prendront place dans le box des accusés.

Précisons qu’une partie de la famille a réagi à ces informations, obtenues de source judiciaire : ces proches assurent que le meurtrier n’est pas le beau-frère de la victime.
 

J-B Calvas 

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV